Trois réacteurs doivent redémarrer le 20 décembre

12 décembre 2016

Trois réacteurs nucléaires français, parmi ceux actuellement à l’arrêt pour des contrôles réclamés par l’ASN sur leurs générateurs de vapeur, doivent désormais redémarrer le 20 décembre, selon des données actualisées fournies par EDF au gestionnaire du réseau à haute tension RTE publiées lundi 12 décembre.

Les réacteurs Tricastin 3, Gravelines 2 et Dampierre 3 devaient initialement redémarrer le 31 décembre, selon un précédent calendrier fourni par EDF et publié sur le site internet de RTE. Cette décision intervient alors que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné la semaine dernière un feu vert sous condition au redémarrage de ces installations. Pour que son feu vert soit effectif, l’ASN doit encore valider, réacteur par réacteur, toute demande de redémarrage transmise par EDF.

Par ailleurs, le réacteur de Fessenheim 1 a été arrêté samedi 10 décembre pour réaliser ces mêmes contrôles et doit redémarrer le 3 janvier.

En juin, l’ASN avait demandé à EDF de mener des essais complémentaires sur les générateurs de vapeur équipant 18 réacteurs, à la suite de la détection d’une concentration excessive en carbone dans l’acier de leurs générateurs de vapeur, une anomalie susceptible d’affaiblir leur résistance. Sept de ces réacteurs ont déjà été contrôlés et ont redémarré. Avec l’arrêt de Fessenheim 1, huit réacteurs sont désormais à l’arrêt, tandis que trois autres (Tricastin 2, Gravelines 4 et Civaux 1) doivent être arrêtés dans les semaines qui viennent pour subir des contrôles.

- Source : Romandie

A lire aussi : notre série sur le nucléaire
- 1/4 EXCLUSIF : la carte des réacteurs nucléaires à l’arrêt. Des coupures de courant se préparent en cas d’hiver rigoureux
- 2/4 Sept réacteurs nucléaires autorisés à redémarrer, malgré un défaut dans leur acier
- 3/4 Au cœur de la crise nucléaire, des dizaines de fraudes et d’irrégularités dans une usine Areva
- 4/4 Dans le nucléaire, la transparence est un combat




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Devant la mobilisation, le projet minier en pays basque nord est abandonné
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Le rapport Spinetta conseille de fermer les petites lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Le gouvernement refuse la transparence sur le projet de stockage à Belleville-sur-Loire
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Trois anti-Cigéo ont comparu devant la justice
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Niveaux des océans : la hausse s’accélère
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

21 février 2018
Le camp de réfugiés de Maxmûr, laboratoire de la révolution sociale kurde
Reportage
21 février 2018
Appel pour aller vers l’a-croissance
Tribune
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire