Un livre met en cause la sûreté des centrales françaises, EDF dément

Durée de lecture : 2 minutes

5 février 2018



Un livre à paraître met en cause la sûreté des centrales nucléaires françaises, évoquant notamment des fissures sur les cuves de plusieurs réacteurs, ce qu’EDF a démenti lundi 5 février en menaçant les auteurs de poursuites. « L’accident grave devient, non plus possible, mais probable », écrivent Thierry Gadault et Hugues Demeude dans leur livre Nucléaire - Danger immédiat à paraître mercredi 7 février chez Flammarion.

Les auteurs indiquent que des fissures avaient été découvertes dès avant sa mise en service sur le réacteur numéro 1 de la centrale du Tricastin (Drôme) et que, « au cours de la troisième visite décennale, les études ont révélé trois fissures qui n’avaient pas été notées avant ». Le Tricastin est ainsi qualifiée de « pire centrale du pays » pour un ensemble de problèmes. La centrale avait été mise provisoirement à l’arrêt l’an dernier à la suite d’une demande de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour renforcer une digue jugée trop fragile au nord de l’installation.

L’ouvrage indique par ailleurs que « les autorités belges ont mis en évidence des milliers de fissures dans des endroits non inspectés en France », en raison de bulles d’hydrogène prisonnières du métal. En France, des analyses ont ensuite permis d’établir que « six cuves sont fragilisées par des fissures de même type que les défauts belges », écrivent les auteurs.

EDF a aussitôt démenti en affirmant qu’aucun nouveau problème n’avait été détecté sur le parc nucléaire français, composé de 58 réacteurs. « Un certain nombre de choses sont vraies et connues depuis longtemps », a indiqué Dominique Minière, directeur du parc nucléaire et thermique d’EDF, lors d’une conférence téléphonique. « Après, il y a un certain nombre de faits qui sont présentés comme nouveaux et ceux-là (...) sont faux », a-t-il affirmé.





Lire aussi : Enquête dans la centrale la plus dangereuse de France


28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire