Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
4442
COLLECTÉS
8 %

Un seul candidat, Philippe Poutou, est partisan de l’abandon de la bombe atomique

21 avril 2017

Dans le cadre de la campagne « Le désarmement, c’est maintenant », une quinzaine d’associations non-violentes et écologistes a demandé aux candidats à la présidentielle de préciser leur position sur l’armement nucléaire.

Voici leurs positions résumées :

Philippe Poutou

- Désarmement unilatéral de la France et disparition de tous les accords militaires liés au nucléaire, de toutes les alliances basées sur la dissuasion nucléaire.

Jean-Luc Mélenchon

- La dissuasion nucléaire restera un élément de notre protection en l’absence d’accord de désarmement multilatéral.

Benoit Hamon

- Je n’envisage pas un désarmement mais plutôt une modernisation des systèmes d’armes de l’arsenal nucléaire, ce qui n’implique pas, une baisse du budget affecté au nucléaire militaire.

Emmanuel Macron

- J’engagerai le renouvellement des deux composantes de la dissuasion nucléaire.

Marine Le Pen

- Pérennisation de notre force de dissuasion nucléaire.

François Fillon

- Maintenir la force de dissuasion nucléaire et engager sa modernisation.

François Asselineau

- Construire un deuxième porte-avions sans délai, puis un troisième dans les dix années suivantes. Porter à six unités la flotte française de sous-marins lanceurs d’engins.

Jacques Cheminade

- Modernisation de l’armement nucléaire et de ses vecteurs.

Nicolas Dupont-Aignan

- Maintenir la dissuasion nucléaire à un haut niveau de performance.

Jean Lassalle

- N’en parle pas dans son programme

Nathalie Arthaud

- Position pas claire.

  • Photo : Missile nucléaire ASMP emporté par un avion Rafale (Pax Aquitana).



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : VIDEO - Le prix Nobel de la paix pour la fin des armes nucléaires. Et si on en discutait enfin ?


25 mai 2018
Cigéo : la Cour de cassation absout l’Andra sur le potentiel géothermique
Lire sur reporterre.net
25 mai 2018
Dix familles attaquent l’Union européenne en justice
Lire sur reporterre.net
24 mai 2018
Les circonstances dans lesquelles Maxime a perdu sa main se précisent
Lire sur reporterre.net
24 mai 2018
Le politique qui a lancé l’abattage massif d’arbres en Corrèze va être décoré par l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
Le secret des affaires revient à l’Assemblée
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
Deux mois de prison avec sursis pour deux militants opposés au projet GCO de Strasbourg
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
L’enquête publique sur l’incinérateur d’Ivry-Paris XIII est ouverte
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
EDF prépare un nouvel EPR
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
Une commission d’enquête européenne en Bretagne sur l’importation de maïs toxique
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
30 ONG lancent une pétition pour la sortie du glyphosate en trois ans
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
Un cheminot se suicide sur son lieu de travail
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
À Notre-Dame-des-Landes, un homme grièvement blessé à la main par une grenade
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
La France s’oppose à un moratoire européen sur la chasse à la tourterelle des bois
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Des militants dans les arbres en soutien aux opposants à Cigéo
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Les Naturalistes en lutte « remercient » Nicolas Hulot d’avoir protégé la biodiversité de la Zad
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

24 mai 2018
Des opposants aux déchets nucléaires jugés sous haute surveillance policière
Reportage
25 mai 2018
Où en est-on des nouveaux OGM ?
Une minute - Une question
25 mai 2018
Robin, mutilé par une grenade, écrit à Maxime, qui a perdu sa main sur la Zad : « La solidarité est notre arme »
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire