Un trimaran 100 % énergies renouvelables va étudier la pollution plastique des océans

10 avril 2017



Le Race for Water a largué les amarres, dimanche 9 avril, dans le port de Lorient (Morbihan). Le trimaran suisse, énergétiquement propre et autonome à 100%, s’apprête à faire le tour du monde en cinq ans, afin d’étudier la pollution des océans par le plastique et de sensibiliser les citoyens de la planète à ce problème.

Le bateau, qui était alors baptisé Planet Solar, avait déjà prouvé, entre 2010 et 2012, qu’il était possible de réaliser un tour du monde en étant uniquement propulsé par l’énergie solaire. Pour cette nouvelle expédition, le navire a été amélioré. En plus des 500 mètres carrés (m²) de panneaux solaires qui tapissent le pont, l’équipage dispose de deux autres sources d’énergie : un système de propulsion à hydrogène tiré de l’eau de mer dessalée et un kite, une sorte de voile de cerf-volant, de 40 m².

Le catamaran embarque un laboratoire qui permettra aux scientifiques de faire des prélèvements et des mesures de la pollution tout au long du périple. Les chercheurs « étudieront l’effet des micro-particules sur l’environnement marin et sur la détérioration, dans le temps, du plastique dans l’eau », explique Marco Simeoni, président de la fondation Race for Water. « Dans les océans, pour cinq kilos de poisson vous avez un kilo de plastique. Si rien n’est fait, ce sera cinq kilos de plastique pour cinq kilos de poisson en 2050. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Face à la marée de plastique dans les océans, les parades se préparent


24 novembre 2017
L’éclairage nocturne affecte gravement les écosystèmes
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Cigéo : une commission recommande une expertise internationale sur certains déchets
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Forêt de Bialowieza : la Pologne doit arrêter la coupe, dit la justice européenne
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La région Ile-de-France réduit les aides aux associations des quartiers populaires
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Hinkley Point : les députés britanniques s’alarment du coût pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La pollution de l’air détériore la qualité du sperme
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Les poursuites contre le réalisateur Lech Kowalski sont abandonnées
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Nuage radioactif détecté en France : la Russie reconnaît être à l’origine de la pollution
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Le Nebraska donne son feu vert au projet d’oléoduc Keystone XL
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Une carte de Greenpeace permet d’évaluer le risque nucléaire à côté de chez vous
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
L’oléoduc Keystone laisse échapper près de 800.000 litres de pétrole
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Près d’un tiers des chauves-souris d’Île-de-France menacées d’extinction
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Le comité d’entreprise d’EDF alerte sur les risques de coupures d’électricité cet hiver
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2017
« Vigilance renforcée » pour certaines écoles d’Ile-de-France
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2017
Le sulfoxaflor classé néonicotinoïde par une étude scientifique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

23 novembre 2017
La forêt contre les déchets nucléaires : au bois Lejuc, c’est dans les arbres qu’on résiste
Reportage
24 novembre 2017
Contre la folie consommatoire du « Black Friday », la résistance se lève
Info
24 novembre 2017
Les lanceurs d’alerte défendent l’intérêt général
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans