Un trimaran 100 % énergies renouvelables va étudier la pollution plastique des océans

Durée de lecture : 1 minute

10 avril 2017

Le Race for Water a largué les amarres, dimanche 9 avril, dans le port de Lorient (Morbihan). Le trimaran suisse, énergétiquement propre et autonome à 100%, s’apprête à faire le tour du monde en cinq ans, afin d’étudier la pollution des océans par le plastique et de sensibiliser les citoyens de la planète à ce problème.

Le bateau, qui était alors baptisé Planet Solar, avait déjà prouvé, entre 2010 et 2012, qu’il était possible de réaliser un tour du monde en étant uniquement propulsé par l’énergie solaire. Pour cette nouvelle expédition, le navire a été amélioré. En plus des 500 mètres carrés (m²) de panneaux solaires qui tapissent le pont, l’équipage dispose de deux autres sources d’énergie : un système de propulsion à hydrogène tiré de l’eau de mer dessalée et un kite, une sorte de voile de cerf-volant, de 40 m².

Le catamaran embarque un laboratoire qui permettra aux scientifiques de faire des prélèvements et des mesures de la pollution tout au long du périple. Les chercheurs « étudieront l’effet des micro-particules sur l’environnement marin et sur la détérioration, dans le temps, du plastique dans l’eau », explique Marco Simeoni, président de la fondation Race for Water. « Dans les océans, pour cinq kilos de poisson vous avez un kilo de plastique. Si rien n’est fait, ce sera cinq kilos de plastique pour cinq kilos de poisson en 2050. »



Lire aussi : Face à la marée de plastique dans les océans, les parades se préparent


21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

20 janvier 2020
Agir localement pour changer l’avenir
Tribune
21 janvier 2020
Les feux menacent la santé mentale des Australiens
Info
21 janvier 2020
Faire durer les grèves : les leçons de l’histoire
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans