Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Mines et Gaz de schiste

Un village québecois remporte la bataille contre une grande entreprise

Souhaitant protéger ses réserves d’eau, Ristigouche Sud-Est, une commune de 157 habitants en Gaspésie, au Québec, a refusé d’autoriser la fracturation hydraulique sur son territoire. Poursuivie par Gastem, la société montréalaise, de recherche de pétrole et de gaz qui lui réclamait un million de dollars, soit plus de trois fois le budget annuel de la ville, la commune a remporté la bataille judiciaire, mettant ainsi fin à une épreuve de quatre ans.

L’affrontement remonte à 2011, lorsque les autorités de la province ayant accordé un permis de forage à la société, la construction d’une plate-forme de forage avait commencé sur le territoire de la ville.

Devant les inquiétudes des résidents de Ristigouche Sud-Est quant à la façon dont le forage affecterait les sources d’eau municipales, la ville avait adopté en 2013 un règlement délimitant une zone sans forage de 2 km (1,2 mile) autour de son approvisionnement en eau.

Gastem avait riposté par un procès qui prétendait que les résidents avaient créé un règlement illégal pour empêcher le projet d’avancer.

Source : The Guardian

Photo : Radio Canada

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende