Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique

Katta O’Donnell, étudiante en droit de Melbourne, âgée de 23 ans, a entamé le 22 juillet une procédure devant la Cour fédérale contre le gouvernement australien pour ne pas l’avoir informée des risques financiers que le changement climatique fait peser sur les investissements des Australiens et particulièrement sur la valeur des obligations d’État.

Elle a investi, pour « protéger son avenir », dans des obligations d’État, considérées comme la forme d’investissement la plus sûre, la plupart des Australiens y étant investis par le biais d’une pension de retraite obligatoire. Elle a déclaré que les feux de brousse en Australie l’avaient inquiétée sur la valeur future de ses obligations.

Elle espère que ce procès changera la façon dont l’Australie gère le changement climatique. « Je poursuis le gouvernement parce que j’ai 23 ans et je pense que je dois être consciente des risques pour mon argent, pour la société et pour l’économie australienne », a-t-elle déclaré, « Je pense que le gouvernement doit cesser de nous tenir dans l’ignorance afin que nous puissions être conscients des risques notamment financiers auxquels nous sommes tous confrontés ».

Le procès attaque le Commonwealth, ainsi que le secrétaire du ministère du Trésor et le directeur général de l’Office australien de la gestion financière - tous deux étant supposés être responsables de la promotion des obligations d’État.

L’affaire est un recours collectif, Mme O’Donnell représentant tous les investisseurs et investisseurs potentiels dans les obligations d’État négociables sur la bourse australienne. Elle ne demande pas de dommages-intérêts, mais plutôt une déclaration selon laquelle le gouvernement et ces deux fonctionnaires ont manqué à leur devoir.

Elle demande également une injonction, obligeant le gouvernement à cesser de promouvoir ses obligations jusqu’à ce qu’il mette à jour ses informations de divulgation pour y inclure des informations sur les risques liés au changement climatique en Australie.

-  Source : ABC

-  Photo : Katta O’Donnell par Molly Townsend (ABC)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende