Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Climat

Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique

C’est un nouveau record. Les températures ont dépassé les 30 °C au niveau du cercle polaire. « Une chaleur exceptionnellement précoce a été observée en Russie, du Kazakhstan à la mer Blanche et à l’Oural », relate le Parisien. On a relevé 31,2 °C à Koynas, une ville de 350.000 habitants, située à 65° N de latitude, au bord de l’océan Arctique. Du jamais vu pour le mois de mai.

Ce phénomène s’inscrit dans le cadre d’une année exceptionnellement chaude. « Au Groenland, par exemple, la saison de fonte de la calotte glaciaire a commencé environ un mois plus tôt. En Alaska, plusieurs rivières ont vu la glace hivernale se briser à la date la plus précoce jamais enregistrée. De manière plus globale, la banquise n’a jamais été aussi petite au mois d’avril. Enfin, les données de l’Agence météorologique japonaise montrent que le mois d’avril a été le deuxième mois le plus chaud jamais enregistré pour l’ensemble de la planète ».

En parallèle, on assiste à une augmentation ininterrompue du taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Ce dernier a franchi un nouveau seuil symbolique ce week-end. Il a atteint son plus haut niveau dans l’histoire de l’humanité, avec 415 ppm de CO2 dans l’atmosphère.

Source : Le Parisien

Photo : PXhere

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire