Une coalition d’organisations propose de taxer les entreprises d’énergies fossiles

10 décembre 2018

Le lundi 10 décembre, à l’occasion de la COP24 en Pologne, une coalition d’organisations - dont le WWF - a publié un rapport qui propose d’appliquer le principe du pollueur-payeur en taxant les entreprises d’énergies fossiles, la principale source du changement climatique, pour chaque tonne de pétrole, de gaz et de charbon qu’elles extraient. Cet argent serait acheminé par l’entremise du Fonds vert pour le climat afin que les pays puissent y avoir accès rapidement en cas de dévastation. Les recettes potentielles sont estimées à 300 milliards de dollars US par an.

Le rapport de la coalition d’organisations

Les pays vulnérables se sont battus avec succès il y a cinq ans pour intégrer dans les négociations des travaux sur les "pertes et dommages" irréversibles causés par le changement climatique. Et bien que de bons progrès aient été réalisés depuis lors, il a toujours été difficile de discuter de la manière de fournir un mécanisme de financement rapidement accessible lorsque ces dommages, comme ceux causés par les ouragans dévastateurs de certaines années, surviennent.

« Lorsque le cyclone Pam a frappé en 2015, Vanuatu a perdu 64 % de son PIB, soit 449 millions de dollars de pertes et dommages, a déclaré Ralph Regenvanu, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et du Commerce extérieur, Vanuatu. Nous avons présenté des demandes de 700 millions de dollars au FGC, et la dernière réunion du FGC a approuvé une subvention de 18 millions de dollars. De nouvelles sources de financement sont nécessaires pour aider à combler cet écart. Il est tout à fait justifié de taxer l’industrie des combustibles fossiles, les producteurs de pétrole et de gaz de charbon pour payer les dommages climatiques causés par cette industrie. Ils connaissaient les dangers d’une utilisation constante des combustibles fossiles et les ont dissimulés. Vanuatu est favorable à toutes les solutions qui permettraient de réorienter le coût de la protection du climat vers l’industrie des combustibles fossiles et de l’abandonner au profit des pays vulnérables. »



Lire aussi : Financiers, arrêtez d’investir dans le fossile !



Documents disponibles

  Le rapport de la coalition d’organisations

22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
21 mai 2019
Pour le climat, limitons le nombre d’avions
Tribune
22 mai 2019
Thomas Porcher : « Les traités européens sont au cœur du problème de la transition écologique »
Entretien
21 mai 2019
Malgré les lobbies, un Parlement européen utile à l’écologie
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Climat