Une île de plastique dérive au large de la Corse

Durée de lecture : 2 minutes

22 mai 2019

La Méditerranée compte une nouvelle île, alerte France Bleu. Sa particularité ? Elle bouge, portée par les courants entre la Corse et l’île d’Elbe, et elle est composée… de plastiques. Des milliers de tonnes de déchets qui s’accumulent et dérivent dans la mer pour former une île longue de plusieurs dizaines de kilomètres.

Interrogé par France Bleu, François Galgani, responsable de l’Ifremer à Bastia rappelle que « c’est une situation chronique […] la disposition des courants fait que régulièrement on a de très fortes concentrations dans cette zone-là. Le risque étant qu’avec des conditions météo favorable, les déchets atteignent le littoral Corse ».

François Galgani admet que rien ne sera effectué contre elle. « Pour nettoyer, il faut qu’il y ait une certaine valeur à ce que l’on va récupérer. Si vous allez chercher des filets de pêche sur les fonds, ce sont des objets qui coûtent très cher, qu’on peut réparer, qu’on peut réutiliser et donc recycler. On peut nettoyer également sur les plages parce qu’on donne une valeur patrimoniale au site et qu’il y a les touristes. Par contre en mer, le problème c’est que les déchets qui flottent ne sont pas recyclables. Il sont très dégradés. Ce sont des matériaux très hétérogènes. Il y a différents types de plastiques. Ça coûte très cher de recycler donc ça ne se fera pas  ».

Cet île de plastique a pourtant des conséquences sur toute la chaîne du vivant. Pour Océane Couturier, membre de l’association Mer et Vivre, « le plastique va s’accumuler dans les tissus des poissons. Il va diffuser ses produits toxiques et nous derrière on va manger ces poissons  »




18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets Eau, mers et océans

17 octobre 2019
Crues au nord, assèchement au sud : la crise climatique dérègle déjà nos rivières
Info
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
18 octobre 2019
La colonisation du monde par les fleurs, une histoire mystérieuse
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Déchets Eau, mers et océans