Faire un don
49925 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
62 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Une île de plastique dérive au large de la Corse

Durée de lecture : 2 minutes

22 mai 2019

La Méditerranée compte une nouvelle île, alerte France Bleu. Sa particularité ? Elle bouge, portée par les courants entre la Corse et l’île d’Elbe, et elle est composée… de plastiques. Des milliers de tonnes de déchets qui s’accumulent et dérivent dans la mer pour former une île longue de plusieurs dizaines de kilomètres.

Interrogé par France Bleu, François Galgani, responsable de l’Ifremer à Bastia rappelle que « c’est une situation chronique […] la disposition des courants fait que régulièrement on a de très fortes concentrations dans cette zone-là. Le risque étant qu’avec des conditions météo favorable, les déchets atteignent le littoral Corse ».

François Galgani admet que rien ne sera effectué contre elle. « Pour nettoyer, il faut qu’il y ait une certaine valeur à ce que l’on va récupérer. Si vous allez chercher des filets de pêche sur les fonds, ce sont des objets qui coûtent très cher, qu’on peut réparer, qu’on peut réutiliser et donc recycler. On peut nettoyer également sur les plages parce qu’on donne une valeur patrimoniale au site et qu’il y a les touristes. Par contre en mer, le problème c’est que les déchets qui flottent ne sont pas recyclables. Il sont très dégradés. Ce sont des matériaux très hétérogènes. Il y a différents types de plastiques. Ça coûte très cher de recycler donc ça ne se fera pas  ».

Cet île de plastique a pourtant des conséquences sur toute la chaîne du vivant. Pour Océane Couturier, membre de l’association Mer et Vivre, « le plastique va s’accumuler dans les tissus des poissons. Il va diffuser ses produits toxiques et nous derrière on va manger ces poissons  »




14 décembre 2019
2019 : niveau record des feux de forêt dans le monde
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2019
Un méga projet d’usine à biomasse abandonné dans le Limousin
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2019
Appel à sortir du Traité de l’énergie, instrument aux mains des multinationales
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2019
Le parc naturel régional du Morvan renonce à ses exigences sur la gestion forestière
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
L214 dénonce la production de foie gras, une « pure cruauté »
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Paris bonne élève, Marseille dans le rouge : que font les villes françaises contre la pollution de l’air ?
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
La calotte glaciaire du Groenland fond sept fois plus vite que prévu
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Les États-Unis ont fortement réduit les moyens des agences de protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2019
Les députés votent l’interdiction des emballages plastiques... en 2040
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets Eau, mers et océans

14 décembre 2019
Un Noël emballant, avec Pakékado, maître en furoshiki
Chronique
13 décembre 2019
La Chine, une inquiétude pour le climat mondial
Info
12 décembre 2019
COP25, dernières heures : les États se disputent, la crise climatique s’aggrave
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Déchets Eau, mers et océans