Une île de plastique dérive au large de la Corse

Durée de lecture : 2 minutes

22 mai 2019

La Méditerranée compte une nouvelle île, alerte France Bleu. Sa particularité ? Elle bouge, portée par les courants entre la Corse et l’île d’Elbe, et elle est composée… de plastiques. Des milliers de tonnes de déchets qui s’accumulent et dérivent dans la mer pour former une île longue de plusieurs dizaines de kilomètres.

Interrogé par France Bleu, François Galgani, responsable de l’Ifremer à Bastia rappelle que « c’est une situation chronique […] la disposition des courants fait que régulièrement on a de très fortes concentrations dans cette zone-là. Le risque étant qu’avec des conditions météo favorable, les déchets atteignent le littoral Corse ».

François Galgani admet que rien ne sera effectué contre elle. « Pour nettoyer, il faut qu’il y ait une certaine valeur à ce que l’on va récupérer. Si vous allez chercher des filets de pêche sur les fonds, ce sont des objets qui coûtent très cher, qu’on peut réparer, qu’on peut réutiliser et donc recycler. On peut nettoyer également sur les plages parce qu’on donne une valeur patrimoniale au site et qu’il y a les touristes. Par contre en mer, le problème c’est que les déchets qui flottent ne sont pas recyclables. Il sont très dégradés. Ce sont des matériaux très hétérogènes. Il y a différents types de plastiques. Ça coûte très cher de recycler donc ça ne se fera pas  ».

Cet île de plastique a pourtant des conséquences sur toute la chaîne du vivant. Pour Océane Couturier, membre de l’association Mer et Vivre, « le plastique va s’accumuler dans les tissus des poissons. Il va diffuser ses produits toxiques et nous derrière on va manger ces poissons  »




23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets Eau, mers et océans

23 janvier 2020
En Australie, « il faudrait des jours de pluie diluvienne pour stopper les feux »
Info
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
23 janvier 2020
La réforme des retraites ignore la dette écologique laissée aux générations futures
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Déchets Eau, mers et océans