Une marée noire souille les côtes du Brésil depuis des mois

Durée de lecture : 2 minutes

26 octobre 2019



Une mystérieuse marée noire souille depuis des mois des dizaines de plages et mangroves du littoral brésilien, et pourrait même atteindre Rio de Janeiro.

C’est dans une zone située à environ 700 km des côtes brésiliennes que se trouve l’origine du mazout qui souille actuellement près de 2250 km du littoral brésilien.

« Les résultat des études montrent que cela provient des eaux internationales », explique Yara Schaeffer-Novelli, professeure à l’Université de São Paulo (USP), océanographe, et membre-fondatrice de l’ONG Institut BiomaBrasil. « Le pétrole qui s’échoue a un aspect très ancien, travaillé par la mer. Cela fait de longues semaines qu’il dérive dans l’océan, probablement depuis la fin du mois de juin », ajoute celle qui est l’une des plus importantes spécialistes du Brésil des pollutions par hydrocarbures.

Plus de 1.000 tonnes de mazout qui ont été ramassées sur 201 plages. « Les hypothèses visent un cargo, de type supertanker voire une collision maritime. C’est probablement un supertanker transportant du pétrole vénézuélien ou peut-être aussi un transfert de bateau à bateau qui a mal tourné », détaille Yara Schaeffer-Novelli. Autre hypothèse : « En raison du blocus américain sur le Venezuela, certains bateaux marchands naviguent avec leur AIS (Système d’identification automatique maritime) éteint pour échapper à la surveillance. En cas d’incident, cela reste bien évidemment caché ».

En tout cas, le plan d’intervention prévu pour les marées noires n’a pas été actionné par le gouvernement de M. Bolsonaro.

La saison touristique approche. Le littoral brésilien est la principale source de revenus des populations de ces États qui figurent déjà parmi les plus pauvres du Brésil. Les premières interdictions de consommer les produits marins apparaissent. Les zones polluées vont parfois être très complexes à nettoyer, comme la mangrove, cet écosystème de marais maritime spécifique du Nordeste. L’ampleur géographique de la catastrophe grandit chaque jour sans que l’on sache exactement jusqu’où…

- Source : Basta !






31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

THEMATIQUE    International
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans



Sur les mêmes thèmes       International