Une marée noire souille les côtes du Brésil depuis des mois

Durée de lecture : 2 minutes

26 octobre 2019



Une mystérieuse marée noire souille depuis des mois des dizaines de plages et mangroves du littoral brésilien, et pourrait même atteindre Rio de Janeiro.

C’est dans une zone située à environ 700 km des côtes brésiliennes que se trouve l’origine du mazout qui souille actuellement près de 2250 km du littoral brésilien.

« Les résultat des études montrent que cela provient des eaux internationales », explique Yara Schaeffer-Novelli, professeure à l’Université de São Paulo (USP), océanographe, et membre-fondatrice de l’ONG Institut BiomaBrasil. « Le pétrole qui s’échoue a un aspect très ancien, travaillé par la mer. Cela fait de longues semaines qu’il dérive dans l’océan, probablement depuis la fin du mois de juin », ajoute celle qui est l’une des plus importantes spécialistes du Brésil des pollutions par hydrocarbures.

Plus de 1.000 tonnes de mazout qui ont été ramassées sur 201 plages. « Les hypothèses visent un cargo, de type supertanker voire une collision maritime. C’est probablement un supertanker transportant du pétrole vénézuélien ou peut-être aussi un transfert de bateau à bateau qui a mal tourné », détaille Yara Schaeffer-Novelli. Autre hypothèse : « En raison du blocus américain sur le Venezuela, certains bateaux marchands naviguent avec leur AIS (Système d’identification automatique maritime) éteint pour échapper à la surveillance. En cas d’incident, cela reste bien évidemment caché ».

En tout cas, le plan d’intervention prévu pour les marées noires n’a pas été actionné par le gouvernement de M. Bolsonaro.

La saison touristique approche. Le littoral brésilien est la principale source de revenus des populations de ces États qui figurent déjà parmi les plus pauvres du Brésil. Les premières interdictions de consommer les produits marins apparaissent. Les zones polluées vont parfois être très complexes à nettoyer, comme la mangrove, cet écosystème de marais maritime spécifique du Nordeste. L’ampleur géographique de la catastrophe grandit chaque jour sans que l’on sache exactement jusqu’où…

- Source : Basta !






2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

2 mars 2021
Audrey Pulvar, il est temps d’être vraiment écologiste
Édito
23 février 2021
Comment un traité signé en 1994 plombe la transition écologique
Info
3 mars 2021
La première Zad suisse veut faire plier l’industrie du ciment
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans