VIDÉO - La Zad racontée par celles et ceux qui y vivent

Durée de lecture : 1 minute

11 janvier 2018 / Des habitant-es de la Zad



« Ce week-end, sur la Zad, j’ai compris le sens du commun. » La narratrice de cette vidéo raconte la première fois qu’elle est venue à Notre-Dame-des-Landes, combien elle a été touchée par cet « étrange miracle » d’une lutte dont la « puissance (…) brise les sombres tempêtes qui se lèvent aujourd’hui ».

Il y a quelques jours encore, on pouvait voir sur la Zad tel ou tel habitant parcourir la zone à vélo pour tourner les derniers plans de ce film. L’enjeu : montrer concrètement ce qui se vit ici, et faire pièce aux images projetées par les médias dominés, prétendant que la Zad est une zone de non-droit et de violence.

Voici donc Je n’étais jamais venue sur la Zad, un petit film né de la collaboration entre des habitantes et habitants, le réalisateur Léo Leibovici et l’actrice Lizzie Brocheré.

Il est aussi un aussi un appel à toutes et tous à venir à la grande mobilisation du 10 février 2018, pour « enraciner l’avenir à Notre-Dame-des-Landes ».

Visionner le film :





Lire aussi : Notre Dame des oiseaux de fer, des chanteurs contre les avions

Source : Léo Leibovici, le Laboratoire de l’imagination insurrectionnelle et Camille productions.

Photo : capture de la vidéo.

DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

4 juillet 2020
Des villes qui suffoquent, des politiques impuissants : témoignages de citadins
Tribune
3 juillet 2020
Face à l’opposition, EDF déplace son projet de déchets nucléaires de Belleville-sur-Loire à La Hague
Info
4 juillet 2020
En Russie, des feux géants ravagent de nouveau la région arctique
Info


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes