25 millions de personnes « déplacées » en 2019 à cause de catastrophes naturelles

Durée de lecture : 2 minutes

29 avril 2020



Les catastrophes naturelles comme les inondations, les sécheresses ou les typhons, exacerbées par le changement climatique, ont provoqué le déplacement de 25 millions de personnes au cours de l’année 2019. C’est trois fois plus que les conflits et violences (8,5 millions de déplacés), d’après les données compilées par le Centre de surveillance des déplacements internes (IDMC), dans son rapport annuel sur les migrations internes publié mardi 28 avril.

« Les statistiques mondiales sur le déplacement interne n’ont jamais été aussi élevées et alarmantes qu’aujourd’hui », écrit Alexandra Bilak, directrice du Centre de surveillance des déplacements internes, dans le journal Le Temps.

D’après ce rapport, près de 46 millions de personnes, soit plus du double du nombre de réfugiés dans le monde, sont déplacées durablement à l’intérieur de leur propre pays en raison de conflits et de violences. Pour la première fois, l’IDMC estime aussi le nombre de personnes qui restent déplacées à suite de catastrophes : elles étaient cinq millions, fin 2019, à ne plus pouvoir rentrer chez elles. L’addition de deux chiffres porte le nombre de déplacés internes à près de 51 millions : un record.

« Les personnes déplacées internes constituent certaines des communautés les plus vulnérables et les plus marginalisées du monde, alerte Alexandra Bilak. Dans les villes comme Dacca (Bangladesh) et Mogadiscio (Somalie), dans les camps en Irak, en Syrie ou en Afghanistan, dans les installations de fortune dans le nord-est du Nigeria et dans les villages de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), la situation est la même pour de nombreuses personnes déplacées : densité et surpeuplement, logements précaires, accès limité à l’eau potable, aux soins de santé et à l’éducation. »

  • Infographie : IDMC




Lire aussi : Le changement climatique amplifie les migrations mondiales


Documents disponibles

  Sans titre

5 mars 2021
Des activistes repeignent un avion en vert à l’aéroport de Roissy
Lire sur reporterre.net
5 mars 2021
La Nouvelle-Calédonie en alerte cyclonique maximale
Lire sur reporterre.net
4 mars 2021
Loi Climat : les députés veulent un moratoire sur la construction d’entrepôts de commerce électronique
Lire sur reporterre.net
4 mars 2021
L’éolien devient la troisième source d’électricité en France
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
La France a un rôle central dans le commerce d’animaux sauvages, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
Des ONG attaquent Casino pour des faits de déforestation et de violation des droits humains
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
La réduction des émissions de CO2 largement insuffisante pour respecter l’Accord de Paris, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Migrations

5 mars 2021
Présidentielle : les défis du prétendant Éric Piolle
Info
6 mars 2021
Avec Starlink, Elon Musk privatise et pollue l’espace. L’enquête de Reporterre
Enquête
6 mars 2021
VIDÉO - Entrez : cette « tiny house » est totalement écolo
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Migrations