Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
26144 €   COLLECTÉS
48 %

60 % des établissements scolaires diagnostiqués sont pollués

1er décembre 2017



Aiguillonné par l’association Robin des bois, le ministère de la Transition écologique vient de mettre en ligne une première liste nationale des établissements scolaires ayant fait l’objet d’un diagnostic de pollution des sols. Les résultats sont préoccupants puisque sur les 1.248 établissements diagnostiqués, 762 posent problème. Soit plus de 60% du total. Les établissement sont classés en trois catégories : A, B et C. Les établissements posant problème sont ceux relevant des catégories B et C.

Les établissements les plus préoccupants sont ceux relevant de la catégorie C, dont le nombre s’élève à 104. Pour ces établissements, « les diagnostics ont montré la présence de pollutions qui nécessitent la mise en œuvre de mesures techniques de gestion, voire la mise en œuvre de mesures sanitaires ». Ces mesures de gestion, qui peuvent par exemple consister à évacuer les terres polluées, les confiner ou à poser des clôtures, « relèvent de la responsabilité du maître d’ouvrage », précise le ministère. Leur financement relève donc aussi de ces derniers, semble-t-il, en complète violation du principe pollueur-payeur.

Ces diagnostics sont effectués par les services de l’Etat dans le cadre d’une campagne nationale qui a débuté en 2012. La campagne de mesure cible les établissements implantés sur, ou à proximité immédiate, d’anciens sites industriels ou activités de service recensés dans l’inventaire Basias, une base de données nationale accessible en ligne. Les diagnostics portent donc de façon prioritaire sur les sites potentiellement pollués. Mais certains d’entre eux ont échappé à ce recensement par ignorance des activités industrielles menées dans le passé. Tel est le cas du collège Saint-Exupéry de Vincennes (Val-de-Marne) évacué en cette fin novembre suite à la révélation d’une pollution aux solvants chlorés.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


13 décembre 2017
À Marseille, la destruction des vestiges grecs de la Corderie a commencé
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Un nouvel aéroport coûterait beaucoup plus cher que rénover celui de Nantes
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Un leader paysan colombien assassiné
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Au Panthéon : « Pas un euro de plus » pour les énergies fossiles
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
À Science Po, des étudiants dénoncent le partenariat avec Total
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2017
La FAO lance une carte mondiale des sols, qui sont une clé pour le climat
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2017
Trump a ouvert une réserve naturelle à l’exploitation minière sous la pression d’industriels
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2017
Budget : la biodiversité ponctionnée au profit des équipements sportifs
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2017
Une étude scientifique montre que l’agriculture bio pourrait nourrir le monde à 100 %
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
La Californie ravagée par un gigantesque incendie
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
L’ASN autorise le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
Des poissonniers français boycottent la pêche électrique
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
Faire du vélo n’est pas facile
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
L’AFD pourrait soutenir une centrale à charbon au Sénégal
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
Aux Etats-Unis, M. Trump veut déclasser des terres protégées
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pédagogie Education Pollutions
13 décembre 2017
Vos dons écrivent l’histoire de Reporterre. La voici racontée en BD
Edito
12 décembre 2017
« One planet summit », ou quand la politique fait faillite devant la banque
Edito
12 décembre 2017
À Forcalquier, Christophe Castaner promeut un supermarché destructeur de terres agricoles
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pédagogie Education Pollutions