86% des poissons des étals de supermarché sont « non durables »

Durée de lecture : 2 minutes

17 décembre 2018



Une nouvelle enquête de terrain de l’UFC-Que Choisir, présentée ce lundi 17 décembre, révèle que 86 % des poissons présents dans les étals des grandes surfaces visitées par l’association sont pêchés selon des méthodes non durables ou dans des stocks surexploités.

L’UFC-Que Choisir a mené l’enquête auprès de 1.134 poissonneries de grandes surfaces, sur trois poissons de consommation courante menacés par la surpêche (le cabillaud, la sole et le bar).

L’enquête a constaté que, dans deux tiers des cas, les mentions obligatoires sur les étiquettes sont absentes, fantaisistes ou trop vagues. Avec plus de trois poissons sur quatre mal étiquetés, Intermarché décroche la palme, talonné par Système U et Leclerc qui totalisent respectivement 76 % et 67 % d’étiquetage non conformes. S’agissant des zones de capture, on relève des mentions particulièrement vagues du type « Atlantique » ou « Méditerranée ». Or, en l’absence de zone maritime précise, on ne peut pas identifier les poissons provenant de stocks surexploités. Quant à l’information sur les méthodes de pêches, elle est absente pour un poisson sur quatre.

En croisant les données sur les méthodes de pêche avec les zones de capture, l’UFC-Que Choisir a calculé qu’au rayon poissonnerie de la grande distribution, 86 % des poissons examinés sont « non durables ».

« Au moment où les ministres de la pêche sont réunis à Bruxelles pour négocier les quotas de 2019, l’UFC-Que Choisir dénonce, (...) les mauvaises pratiques de la grande distribution en matière de pêche durable. (...) Au regard des risques environnementaux liés à la surpêche, l’UFC-Que Choisir presse les pouvoirs publics de durcir les quotas de pêche mais aussi de rendre l’étiquetage sur la durabilité de la pêche enfin explicite. »





Lire aussi : Des pêcheurs bloquent plusieurs ports européens pour s’opposer à la pêche électrique


26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le Conseil général de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Pêche