Faire un don
71722 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
60 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

À Fos-sur-mer, les habitants sont surimprégnés de plomb, de furane et de benzène

Durée de lecture : 2 minutes

30 mai 2018

Ce sont trois polluants typiques des zones industrielles, et, il n’y a pas de hasard, les habitants de Fos-sur-mer (Bouches-du-Rhône), une des plus grandes zones industrielles d’Europe, y sont surimprégnés. Telle est la conclusion — rendue publique mardi 29 mai — à laquelle aboutit l’étude Index menée par l’Institut écocitoyen pour la connaissance des pollutions (IECP), qui associe citoyens, élus, industriels et scientifiques. Il s’agit de la première étude française de bio-imprégnation humaine multipolluants aux abords d’une zone industrielle.

« Située au voisinage de la zone industrialo-portuaire, sous l’influence des complexes pétrochimiques de Lavera, Berre et La Mède et à proximité de l’axe routier reliant l’Italie et l’Espagne, la ville de Fos-sur-Mer subit l’influence d’un ensemble de sources combinées de polluants particulaires et gazeux », indique l’institut.

Il a comparé l’imprégnation des habitants de Fos-sur-Mer à celle des habitants d’une zone témoin, située à plus de 15 km des sources d’émission des polluants analysés, dans les communes de Saint-Martin-de-Crau et de Mouriès. Les auteurs de l’étude ont effectué des prélèvements de sang et d’urine sur 138 personnes entre septembre et novembre 2016 afin d’analyser une cinquantaine de polluants. L’étude montre une surimprégnation des habitants de Fos-sur-Mer en plomb, en furanes et en benzène, du fait d’une exposition par inhalation des polluants. Cette surimprégnation résulte aussi de la contamination de l’environnement (consommation de produits de la mer ou de légumes locaux par exemple).

« Bien qu’aucun seuil ne soit dépassé, ces données ouvrent la voie à de plus amples recherches relatives à l’effet cocktail ou à l’impact sanitaire de la pollution aux particules ultrafines », explique l’Institut, qui demande une étude épidémiologique et l’ouverture d’un registre des cancers.



Lire aussi : A Fos-sur-Mer, la santé menacée par la pollution industrielle


19 juin 2019
14 collectivités locales mettent Total en demeure d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Contre l’accaparement des terres, des paysans ont occupé l’entreprise Arkolia
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Les émissions de gaz à effet de serre ont diminué en France en 2018
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Plus de 340 ONG appellent l’UE à interrompre les négociations commerciales avec le Brésil
Lire sur reporterre.net
18 juin 2019
Le gouvernement projette de « simplifier » l’urbanisation
Lire sur reporterre.net
14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le changement climatique va faire disparaître jusqu’à 17 % de la biomasse des animaux marins
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
19 juin 2019
Le pic pétrolier approche, la transition énergétique patine
Tribune
19 juin 2019
Montagne d’or : les paroles du gouvernement n’enterrent pas le projet
Info
19 juin 2019
L’entreposage à sec des combustibles nucléaires usés plutôt qu’en piscine ?
Une minute - Une question


Sur les mêmes thèmes       Pollutions