À Fos-sur-mer, les habitants sont surimprégnés de plomb, de furane et de benzène

Durée de lecture : 2 minutes

30 mai 2018

Ce sont trois polluants typiques des zones industrielles, et, il n’y a pas de hasard, les habitants de Fos-sur-mer (Bouches-du-Rhône), une des plus grandes zones industrielles d’Europe, y sont surimprégnés. Telle est la conclusion — rendue publique mardi 29 mai — à laquelle aboutit l’étude Index menée par l’Institut écocitoyen pour la connaissance des pollutions (IECP), qui associe citoyens, élus, industriels et scientifiques. Il s’agit de la première étude française de bio-imprégnation humaine multipolluants aux abords d’une zone industrielle.

« Située au voisinage de la zone industrialo-portuaire, sous l’influence des complexes pétrochimiques de Lavera, Berre et La Mède et à proximité de l’axe routier reliant l’Italie et l’Espagne, la ville de Fos-sur-Mer subit l’influence d’un ensemble de sources combinées de polluants particulaires et gazeux », indique l’institut.

Il a comparé l’imprégnation des habitants de Fos-sur-Mer à celle des habitants d’une zone témoin, située à plus de 15 km des sources d’émission des polluants analysés, dans les communes de Saint-Martin-de-Crau et de Mouriès. Les auteurs de l’étude ont effectué des prélèvements de sang et d’urine sur 138 personnes entre septembre et novembre 2016 afin d’analyser une cinquantaine de polluants. L’étude montre une surimprégnation des habitants de Fos-sur-Mer en plomb, en furanes et en benzène, du fait d’une exposition par inhalation des polluants. Cette surimprégnation résulte aussi de la contamination de l’environnement (consommation de produits de la mer ou de légumes locaux par exemple).

« Bien qu’aucun seuil ne soit dépassé, ces données ouvrent la voie à de plus amples recherches relatives à l’effet cocktail ou à l’impact sanitaire de la pollution aux particules ultrafines », explique l’Institut, qui demande une étude épidémiologique et l’ouverture d’un registre des cancers.



Lire aussi : A Fos-sur-Mer, la santé menacée par la pollution industrielle


16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2019
Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
Marcos Tulio Cruz, leader paysan assassiné au Honduras
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
La loi Alimentation est « un échec » pour les paysans comme pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2019
En Équateur, les manifestants protestent massivement contre la hausse du prix de l’essence
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
16 octobre 2019
Une serre tropicale géante en projet dans le nord de la France
Info
16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête
15 octobre 2019
Lubrizol : des analyses rassurantes, mais insuffisantes
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Pollutions