Hervé Kempf, rédacteur en chef / © Mathieu Génon

« Une presse critique, indépendante et d’investigation…

…est la pierre angulaire de toute démocratie. Elle doit avoir une indépendance suffisante vis-à-vis des intérêts particuliers pour être audacieuse et curieuse, sans crainte ni faveur. » Nelson Mandela

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 10 000 donateurs

Soutenez la presse indépendante,
faites un don en 2 minutes à Reporterre, même pour 1 €.

Soutenir le journal

À LA TÉLÉ ce soir - Quand l’argent bétonne les terres agricoles

Durée de lecture : 2 minutes

27 septembre 2017 / Laurence Delleur et Mériem Lay



  • Présentation du film par son éditeur :

Disparition des terres agricoles : enquête sur un business qui rapporte
Mercredi 27 septembre, 23h25, France 3

Les terres agricoles sont en danger : l’équivalent d’un département disparaît tous les 5 ans. Et le prix de ces terres ne cesse d’augmenter : + 35 % en 10 ans, trop cher pour les jeunes agriculteurs qui n’ont plus les moyens de s’installer.

Pourquoi les prix s’envolent-il ?

D’abord à cause de la puissance financière des promoteurs qui achètent des terres au prix fort pour y construire hypermarchés, autoroutes, lignes à grande vitesse, aéroports, stades…

C’est le cas à Tournus en Bourgogne. Alors que la ville compte déjà 5 grandes surfaces, un hypermarché sera bientôt construit sur des terres agricoles.

Dans le Lot-et-Garonne, un projet de zone d’activités pharaonique a détruit 220 hectares de terres. Plusieurs agriculteurs ont été expropriés alors que la pertinence économique du projet est contestée. Dans cette affaire, une plainte a été déposée contre plusieurs élus, soupçonnés d’avoir tiré un profit personnel de cette opération d’envergure.

C’est un phénomène récent : la terre est aussi considérée comme un placement financier.

Dans le Centre de la France, l’achat de 1.700 hectares par un Chinois a suscité un vif émoi politique en 2016. Nous avons enquêté sur ce mystérieux investisseur qui refuse d’apparaître au grand jour.

Mais la plupart de ces investisseurs sont français, car l’achat de terres agricoles est aussi un moyen de payer moins d’impôts. En Poitou-Charentes, une riche famille d’entrepreneurs achète des terres à prix d’or, empêchant ainsi les jeunes agriculteurs de la région de s’installer.

Une enquête réalisée par Laurence Delleur et Mériem Lay
produite par Antipode Productions

  • L’enquête sera suivie d’un débat animé par Virna Sacchi qui recevra :
    • Dominique Potier, député de Meurthe et Moselle, profession agriculteur, auteur de la loi Potier contre l’accaparement des terres agricoles,
    • Freddy Le Saux, président de l’association Terre de liens qui fait appel à l’épargne citoyenne pour acheter des terres et aider des agriculteurs à s’installer.

Source : Pièces à conviction





Lire aussi : Appel pour sauver les sols
DOSSIER    Étalement urbain

3 décembre 2020
La prolifération des sangliers, un casse-tête écologique
Enquête
5 décembre 2020
« Zéro artificialisation nette » : un objectif gouvernemental contredit par le projet de budget
Info
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Étalement urbain