Faire un don
18649 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
23 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

A Notre-Dame-des-Landes, lutins et armée des arbres inaugureront l’éco-autoroute verte le 23 novembre

Durée de lecture : 1 minute

14 novembre 2013 / Les lutines et lutins en lutte, et l’armée des arbres

Les Lutines et les Lutins en Lutte et l’Armée des Arbres appellent tous les êtres vivants à venir planter une haie géante à Notre Dame des Landes, sur le tracé du barreau routier, desserte abandonnée de l’ancien projet d’aéroport.


Avant que la pollution et le chaos climatique n’engloutissent notre civilisation, stoppons la technofolie, arrêtons l’auto-destruction des moteurs à explosion !

Ici comme partout, le temps est venu de la reforestation.

La première Eco Autoroute Verte (à limitation de vitesse naturelle : 1 arbre tous les 5 mètres) sera inaugurée les 23 et 24 novembre 2013. Cette haie géante sera plantée en l’honneur de la ville de Nantes Capitale verte européenne et de l’entreprise Vinci, opportunément reconverties dans la protection de l’environnement.

Au lieu d’infliger des prunes et des amandes aux gens, le Premier Ministre des Lobbies de la Ripoublique, ainsi que Monsieur le Préfet de Vinci, et les troupes de la Jardinerie Nationale sont convié-e-s à se rendre utiles, en venant planter un verger pour l’épanouissement de la ZAD sur Terre.

Pour l’occasion venez avec vos enfants, vos parents, vos arbres préférés (ornés d’un tissus coloré), avec votre pelle, votre déguisement d’espèce protégée (ou ce que vous voudrez : légume, salamandre, gendy le gendarme, menhir etc…), apportez aussi votre tente et votre pique-nique. Nous grillerons des châtaignes et ferons ripaille pendant deux jours et deux nuits !

Et pour les charognards au pouvoir qui dévorent les trésors de la terre, s’ils envoient leurs sombres escadrons, on leur fera bouffer leur béton.

Ici sur la Lande de la ZAD et dans le reste du monde on va cultiver l’horizon !

Toutes les infos pratiques pour le week end du 23, 24 Novembre seront bientôt en ligne sur le site de la ZAD.


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source et image : ZAD

Lire aussi : Notre Dame des Landes : marché public irrégulier, le gouvernement sommé d’enquêter

DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

8 novembre 2019
La réforme de l’assurance chômage va « hacher menu » les précaires
Entretien
7 décembre 2019
Le Brésil est toujours en flammes, mais la police harcèle les écolos
Info
7 décembre 2019
COP25 : les négociations internationales sur le climat s’enlisent
Info


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes