Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Pêche

A partir de ce 30 mai, la consommation de poisson se fait à crédit

Le Fish Dependence Day, le jour où un pays vit à crédit sur les autres pays pour assurer sa consommation de poisson, tombe ce 30 mai pour la France. Celle-ci consomme en effet bien plus de produits de la mer qu’elle ne peut en pêcher dans ses propres eaux métropolitaines. Elle reporte donc les impacts de sa consommation en mer sur les autres pays, notamment sur les pays les plus vulnérables, puisque ses ressources halieutiques ne lui suffisent plus. Actuellement la moitié des produits de la mer que nous consommons en France provient des pays en voie de développement.

Au cours des trois dernières décennies le Fish Dépendance Day a inexorablement avancé. Aujourd’hui, il survient le 13 juillet au niveau européen, ce qui place la France en 13e position au sein de l’Union. Il y a maintenant sept ans que l’organisation New Economies Foundation (NEF) calcule les niveaux de « dépendance en produits de la mer » de l’Union européenne et de chacun de ses États membres (27 exactement, en excluant la Croatie par manque de données).

-  Source : WWF

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende