Aides agricoles : le ministère va contrôler les pâturages en août, quand il y a le moins de végétation

29 juin 2018

C’est un sujet essentiel pour tous les éleveurs qui font paître leurs animaux non pas dans de jolies prairies bien vertes et grasses, mais dans les garrigues, les landes, les causses lozériens, les alpages de haute montagne, les petits bois, chênaies ou châtaigneraies. Le gouvernement a revu cette année le règlement qui permet de déterminer si elles sont admissibles ou pas aux aides de la Politique agricole commune (PAC). Un nouveau guide risquant d’exclure de nombreux éleveurs de zones difficiles de ces aides, vous a déjà raconté Reporterre.

Mais de plus, pour vérifier que les surfaces déclarées par les agriculteurs correspondent bien au nouveau guide, des contrôles seront organisés... ce mois d’août, soit au moment, en particulier pour les zones du sud de la France, où les plantes mangées par les animaux sont les moins développées. « Le ministère doit revenir à la raison ! » interpelle la Confédération paysanne, syndicat agricole comportant de nombreux éleveurs touchés.

« De plus, les photos autrefois utilisées pour justifier la présence de ressources à d’autres périodes de l’année ne peuvent plus servir de preuve », signale-t-il encore. Le syndicat a donc annoncé hier jeudi 28 juin qu’il avait fait constater par huissier, sur l’exploitation d’un de ses membres, la présence de la ressource.

« Tous les paysan-ne-s concernés devront-ils en arriver là ? Et à quel prix ? La Confédération paysanne interpelle donc une nouvelle fois le ministère de l’Agriculture pour que soient mis en place des contrôles adaptés aux réalités de terrain », conclu le communiqué du syndicat.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le pastoralisme est méprisé par le ministère de l’Agriculture et par l’Europe


17 juillet 2018
Européennes 2019 : Yannick Jadot nommé tête de liste d’EELV
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2018
A Rouen, Alternatiba et Les Amis de la Terre actent leur rapprochement
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’aquaculture fournit près de la moitié du poisson consommé dans le monde
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’usine Sanofi de Lacq émet… 7.000 fois plus de polluants qu’autorisé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
17 juillet 2018
La privatisation des barrages menace la gestion de l’eau
Tribune
16 juin 2018
Partout en France, éleveurs et filateurs font renaître la filière laine
Alternative
14 juillet 2018
Radio Bambou : La Bièvre, ou l’histoire de la renaissance d’une rivière
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture