Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Nucléaire

Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a demandé mardi 19 septembre à EDF d’étendre à de nouveaux composants ses vérifications liées aux anomalies dans les dossiers de fabrication de l’usine d’Areva au Creusot.

Les vérifications demandées à EDF sur l’ensemble des 58 réacteurs du parc nucléaire français devront s’étendre « sur le champ (...) aux composants moulés (et pas seulement forgés) ainsi qu’aux autres composants importants - mais non nucléaires - fabriqués sur les sites du Creusot et aujourd’hui installés sur des réacteurs en fonctionnement », a indiqué l’ASN dans une note d’information publiée mardi sur son site internet.

Cette décision est « sans surprise pour nous », a commenté Dominique Minière, directeur exécutif d’EDF en charge du parc nucléaire et thermique, lors d’une rencontre avec la presse. « Nous ne modifions pas nos fourchettes de production (d’électricité nucléaire) pour cette année », a-t-il ajouté.

Jusqu’ici, EDF a déjà vérifié et transmis à l’ASN douze dossiers de synthèse sur les éléments forgés, chacun concernant un réacteur. La semaine dernière, l’électricien a affirmé qu’aucun problème de sûreté n’avait été détecté, même si ces dossiers ont concerné 309 composants et ont mis en évidence « 471 fiches d’anomalies » (pièce non conforme à une exigence contractuelle ou réglementaire) et « 130 fiches de non conformité » (non-respect d’une exigence interne du fabricant).

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende