Après Lubrizol, les contrôles des sites Seveso vont être renforcés

Durée de lecture : 2 minutes

11 février 2020

« Les inspections annuelles de sites classés [installations classées pour la protection de l’environnement] vont augmenter de 50 % d’ici 2022 », a annoncé la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne au quotidien Paris-Normandie ce mardi 11 février. Elle y dévoilait dans une interview les grandes lignes d’un plan d’action visant à tirer les leçons de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen. Ce plan doit être présenté ce mardi 11 février 2020 et comprend une série de mesures pour améliorer la prévention des risques industriels.

Selon les chiffres officiels, en 2018, les autorités avaient effectué 18.000 inspections sur les quelque 500.000 installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), dont environ 1.300 sites Seveso présentant des risques majeurs. Un total qui a cependant baissé de 40 % ces dernières années. « Le nombre annuel de ces contrôles va augmenter de 50 % d’ici la fin du quinquennat », a précisé la ministre, grâce notamment à un allègement des tâches administratives que doivent effectuer les inspecteurs, au détriment du travail de terrain. En outre, « il y aura des contrôles ciblés sur les sites Seveso et nous élargissons le périmètre en prenant en compte tout l’environnement de ces sites ».

Élisabeth Borne annonce d’autre part vouloir créer un « bureau d’enquête accident indépendant » pour « tirer tous les enseignements des accidents industriels les plus importants ». Le plan d’action prévoit aussi des mesures que les industriels devront appliquer.

Cela fait écho aux préconisations du député LREM Damien Adam, qui présentera le rapport de l’Assemblée nationale sur l’incendie Lubrizol de Rouen mercredi 12 février à ses collègues députés. Il propose de « renforcer le contrôle » de l’État « sur les sites industriels qui, aujourd’hui, ne sont pas soumis à un contrôle systématique, par un contrôle de leur installation tous les dix ans minimum ».

Le site Normandie Logistique, voisin de Lubrizol, était ainsi soumis à un régime qui n’imposait pas de contrôle systématique, contrairement à celui de Lubrizol, classé Seveso seuil haut. Or, environ 4.250 tonnes de produits ont brûlé sur le site de Normandie Logistique, en plus des quelque 5.000 tonnes qui ont brûlé chez Lubrizol.

À la question de savoir si de tels contrôles impliquaient une augmentation des effectifs des inspecteurs des directions régionales de l’environnement (Dreal), Damien Adam répond : « Ça ne me choque pas qu’il y ait des recrutements supplémentaires […]. On est dans une logique qui va consister à augmenter légèrement les moyens des Dreal […] Mais il ne s’agit pas de recruter des centaines de personnes. »



Lire aussi : Lubrizol : « Pour qu’il y ait moins d’usines toxiques, il faut moins de biens manufacturés » 


14 février 2020
Critiqué, Carrefour retire ses assiettes en plastique faussement « réutilisables »
Lire sur reporterre.net
13 février 2020
Le Parlement européen valide un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Le quatrième Conseil de défense écologique se contente de mesurettes
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Des militants de Sea Shepherd France mis en garde à vue
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Pesticides : des fraudes dénoncées dans un laboratoire qui évalue leur toxicité
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Compteurs Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Après Lubrizol, les contrôles des sites Seveso vont être renforcés
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le groupe financier BlackRock a été envahi par des activistes écologistes
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
18,3 °C en Antarctique, un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le Conseil d’Etat ferme la porte aux « nouveaux OGM »
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, poussée vers la sortie
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Bolsonaro veut ouvrir l’Amazonie à l’exploitation minière et aux barrages
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
En Corse, un incendie ravage 1.100 hectares
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
Convention pour le climat : LREM soumet aux citoyens dix propositions
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
La Cour des comptes juge sévèrement l’action de l’État sur les pesticides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
15 février 2020
Eau claire, retour des oiseaux... À Madrid, une rivière redevient un nid de biodiversité
Alternative
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
14 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question


Sur les mêmes thèmes       Pollutions