Après Lubrizol, les contrôles des sites Seveso vont être renforcés

Durée de lecture : 2 minutes

11 février 2020



« Les inspections annuelles de sites classés [installations classées pour la protection de l’environnement] vont augmenter de 50 % d’ici 2022 », a annoncé la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne au quotidien Paris-Normandie ce mardi 11 février. Elle y dévoilait dans une interview les grandes lignes d’un plan d’action visant à tirer les leçons de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen. Ce plan doit être présenté ce mardi 11 février 2020 et comprend une série de mesures pour améliorer la prévention des risques industriels.

Selon les chiffres officiels, en 2018, les autorités avaient effectué 18.000 inspections sur les quelque 500.000 installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), dont environ 1.300 sites Seveso présentant des risques majeurs. Un total qui a cependant baissé de 40 % ces dernières années. « Le nombre annuel de ces contrôles va augmenter de 50 % d’ici la fin du quinquennat », a précisé la ministre, grâce notamment à un allègement des tâches administratives que doivent effectuer les inspecteurs, au détriment du travail de terrain. En outre, « il y aura des contrôles ciblés sur les sites Seveso et nous élargissons le périmètre en prenant en compte tout l’environnement de ces sites ».

Élisabeth Borne annonce d’autre part vouloir créer un « bureau d’enquête accident indépendant » pour « tirer tous les enseignements des accidents industriels les plus importants ». Le plan d’action prévoit aussi des mesures que les industriels devront appliquer.

Cela fait écho aux préconisations du député LREM Damien Adam, qui présentera le rapport de l’Assemblée nationale sur l’incendie Lubrizol de Rouen mercredi 12 février à ses collègues députés. Il propose de « renforcer le contrôle » de l’État « sur les sites industriels qui, aujourd’hui, ne sont pas soumis à un contrôle systématique, par un contrôle de leur installation tous les dix ans minimum ».

Le site Normandie Logistique, voisin de Lubrizol, était ainsi soumis à un régime qui n’imposait pas de contrôle systématique, contrairement à celui de Lubrizol, classé Seveso seuil haut. Or, environ 4.250 tonnes de produits ont brûlé sur le site de Normandie Logistique, en plus des quelque 5.000 tonnes qui ont brûlé chez Lubrizol.

À la question de savoir si de tels contrôles impliquaient une augmentation des effectifs des inspecteurs des directions régionales de l’environnement (Dreal), Damien Adam répond : « Ça ne me choque pas qu’il y ait des recrutements supplémentaires […]. On est dans une logique qui va consister à augmenter légèrement les moyens des Dreal […] Mais il ne s’agit pas de recruter des centaines de personnes. »





Lire aussi : Lubrizol : « Pour qu’il y ait moins d’usines toxiques, il faut moins de biens manufacturés » 


2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois fermes en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
20 juin 2020
Pendant le confinement, le braconnage de tortues a explosé à Mayotte... et continue
Reportage
1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Pollutions