Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Climat

Après la sécheresse, l’Iran durement touché par des inondations

Depuis une semaine, l’Iran est dévasté par de fortes pluies, qui provoquent des inondations dans plusieurs régions. Au moins 18 personnes sont mortes et des dizaines de personnes ont été blessées, selon un bilan provisoire dressé par les services de secours. La ville de Chiraz est particulièrement endeuillée avec 17 victimes.

Presque tout le pays est touché. Les pluies diluviennes ont commencé dans le nord la semaine passée avant de se propager dans le reste du territoire, couvrant 25 des 31 provinces iraniennes. Les conditions sont « extrêmement critiques » dans le Khouzestan (juste au-dessus du golfe Persique), au Lorestan ainsi qu’au Kohkiluyeh et Buyer Ahmad voisins, selon le vice-ministre de l’Intérieur, Mehdi Jamalinejad.

Le gouvernement a activé un comité national de gestion de crise pour faire face à la catastrophe, qui intervient dans la période creuse du calendrier iranien. L’Iran célèbre ces jours-ci la nouvelle année, qui commence le premier jour du printemps. De nombreux employés sont en congés en ce moment, ralentissant l’activité des services de secours. Les autorités ont mobilisé l’armée dans les régions les plus gravement atteintes. Les précipitations devraient continuer jusqu’à mercredi au moins, selon l’organisation météorologique iranienne.


Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende