Aux États-Unis, victoire des Sioux contre un oléoduc géant

Durée de lecture : 3 minutes

13 juillet 2020



Un juge du District de Columbia aux États-Unis a ordonné lundi 6 juillet que l’oléoduc Dakota Access, qui fait l’objet d’une vive contestation de la part de nations autochtones et d’environnementalistes depuis quatre ans, cesse ses activités au plus tard le 5 août.

Dans sa décision, le juge James E. Boasberg se range du côté de la nation sioux de Standing Rock et annule le permis de l’entreprise Energy Transfer Partners en vertu duquel du pétrole peut être transporté par l’oléoduc Dakota Access sous le lac Oahe, qui fait partie du territoire de Standing Rock.

« Compte tenu de la gravité des erreurs commises par le Corps des ingénieurs de l’armée américaine en regard de la NEPA [la loi nationale américaine sur l’environnement], […] des dommages potentiels que représente cet oléoduc chaque jour, la Cour est forcée de conclure que le flux de pétrole du Dakota Access doit cesser », note-t-il.

Le juge a dit reconnaître que l’interruption des activités de ce pipeline qui transporte du pétrole depuis trois ans du Dakota du Nord jusqu’en Illinois causera "des perturbations" et que ces conséquences affecteront l’industrie pétrolière de plusieurs États.

En mars dernier, le juge Boasberg avait demandé un nouvel examen du tracé de l’oléoduc. Il avait alors accordé un mois aux deux parties pour le convaincre de suspendre ou non les activités du Dakota Access.

C’est une victoire pour les Sioux de Standing Rock. Au cours de la construction du Dakota Access, des manifestations ont donné lieu à de violentes altercations entre les militants autochtones et les autorités.

Long de 1.886 kilomètres, le pipeline Dakota Access passe aussi sous la rivière Missouri, juste au nord du territoire des Sioux de Standing Rock, où les membres de la nation vont s’approvisionner en eau.

« Aujourd’hui est un jour historique pour la nation sioux de Standing Rock et toutes les personnes qui nous ont soutenus tout au long de notre bataille contre le pipeline », a déclaré Mike Faith, président du Conseil de la nation de Standing Rock.

"Il a fallu quatre longues années, mais aujourd’hui, justice a été faite à Standing Rock", a réagi Jan Hasselman, avocat du groupe Earthjustice, qui a représenté la nation Sioux devant les tribunaux.

Après son arrivée à la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump avait ordonné par décret que les projets Dakota Access et Keystone XL soient relancés.

Au terme de plus d’un an d’analyses additionnelles des risques, le Corps des ingénieurs de l’armée américaine avait conclu que l’oléoduc ne représentait pas une menace "importante" pour l’environnement.

La compagnie Energy Transfer Partners, qui a toujours assuré que l’oléoduc ne représentait pas de risques pour l’environnement, avait indiqué l’an dernier sa volonté de doubler la capacité du pipeline, et de faire passer sa production de 600.000 à 1,1 million de barils par jour.

Tout juste avant la pandémie, qui a notamment mis à mal l’industrie pétrolière aux États-Unis, le Dakota du Nord – deuxième plus grand producteur au pays à ce chapitre, derrière le Texas – produisait 1,45 million de barils par jour.

- Source : Reporterre

- Photo : Freespeech





Lire aussi : Dans le Dakota du Nord, la bataille reprend contre l’oléoduc voulu par Trump


23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
La loi sur la recherche adoptée malgré l’opposition des chercheurs
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2020
Cyril Dion lance une pétition pour « sauver la Convention citoyenne pour le climat »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Luttes
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
23 novembre 2020
Plus de béton et moins de lits : en Île-de-France, un nouvel hôpital met en colère les soignants
Enquête


Sur les mêmes thèmes       International Luttes