Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Forêts tropicales

Bolsonaro veut exploiter une immense réserve amazonienne

Le président élu du Brésil, Jair Bolsonaro, cherchera à exploiter les ressources naturelles d’une gigantesque réserve indigène dans l’Amazone, à la frontière du Venezuela et de la Guyane, a-t-il annoncé lundi 17 décembre

Il s’agit de la réserve Raposa Serra do Sol, dans l’État de Roraima (Nord), qui s’étend sur 17.000 km², sur lesquels vivent quelque 17.000 autochtones. Elle renferme d’importants gisements de minerais comme le niobium, un métal léger utilisé dans la sidérurgie et l’aéronautique, et la deuxième plus grande réserve d’uranium au monde. Cette zone abrite également d’abondantes réserves d’or, d’étain, de cuivre et de diamants.

« C’est la région la plus riche du monde. Il y a moyen d’exploiter de manière rationnelle. Et du côté des indigènes, de leur verser des redevances et de les intégrer à la société » a déclaré M. Bolsonaro lors d’une cérémonie à Rio de Janeiro.

Pendant sa campagne et peu après avoir gagné l’élection présidentielle en octobre dernier, l’ancien militaire avait déclaré qu’il reverrait la carte des réserves indigènes, les jugeant « surdimensionnées ».

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende