CETA : la Commission du gouvernement recommande un véto climatique

9 septembre 2017

Le rapport de la Commission d’évaluation du CETA (accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne), a été remis vendredi 8 septembre au Premier ministre. Il indique que l’accord, tel que formulé aujourd’hui, fait peser des risques sur l’environnement, l’alimentation, la santé, le climat et l’agriculture.

Le CETA pourrait entraîner une hausse des émissions de gaz à effet de serre, ou encore empêcher la mise en place de réglementations de protection des consommateurs, en particulier via les tribunaux d’arbitrages. Ces tribunaux devraient permettre aux investisseurs privés de contester les politiques publiques et réglementations nuisant à leurs bénéfices. « Rien ne permet de garantir dans le traité que les futures dispositions environnementales nécessaires à la poursuite des objectifs de la France en matière de transition énergétique et de développement durable ne seront pas attaquées devant cette juridiction », indique le rapport.

En ce qui concerne la santé et la protection des consommateurs contre les pesticides, il ajoute également que l’« on peut craindre que les mécanismes de coopération pour harmoniser des limites maximales de résidus (LMR) de pesticides autorisés dans les produits agricoles et alimentaires entraînent une harmonisation vers le bas », ajoutant : « On ne peut exclure que les imprécisions du CETA conduisent à l’arrivée sur le marché européen de produits autorisés en vertu d’une réglementation ne prenant pas en compte le principe de précaution. »

La Commission CETA recommande, entre autres, la mise en place d’un veto climatique pour les tribunaux d’arbitrages.

La FNH (Fondation Nicolas Hulot), l’Institut Veblen, et l’ONG Foodwatch appellent le Président de la République à renégocier le texte et suspendre sa mise en application provisoire prévue pour le 21 septembre.

  • Complément d’info : Consulter le rapport ici ou le télécharger :
Rapport de la commission d’évaluation du CETA



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : CETA : les associations dénoncent un « coup de force »


Documents disponibles

  Rapport de la commission d’évaluation du CETA

24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
24 février 2018
EXCLUSIF - À Bure, dans un arbre du bois Lejuc, que les militants ont ré-occupé : récit en images
Reportage
24 février 2018
En Allemagne, le salon de la Bio compte trois fois plus d’exposants que le Salon de l’agriculture en France
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange