Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique

Durée de lecture : 1 minute

12 juin 2019



Un individu moyen pourrait ingérer jusqu’à cinq grammes de plastique, chaque semaine, via les aliments et l’eau pollués qu’il consomme, soit l’équivalent d’une carte de crédit. C’est ce que nous apprend un rapport de WWF international publié mardi 12 juin.

Notre étude suggère que les gens pourraient consommer en moyenne plus de 100.000 micro-plastiques chaque année, soit 2.000 micro-pièces et particules chaque semaine. Cela représente environ 21 grammes par mois, un peu plus de 250 grammes par an. WWF

Un adulte ingère jusqu’à 52.000 micro-particules de plastique par an, auxquelles s’ajoutent 90.000 supplémentaires s’il boit uniquement de l’eau en bouteille (et 4.000 s’il se contente de l’eau du robinet). Et si l’on prend en compte la pollution de l’air, et donc l’inhalation, ce chiffre passe à 121.000. Parmi les autres produits de consommation analysés, les fruits de mer, la bière et le sel contiennent le plus fort taux.

Huit millions de tonnes de plastique finissent dans l’océan chaque année. Ils se décomposent en petits morceaux appelés microplastiques, assez petits pour entrer dans notre chaîne alimentaire, avec d’autres types de microplastiques comme ceux qui sont libérés lorsque nous lavons nos vêtements.

Est-ce dangereux docteur ? « La vérité, c’est qu’on ne sait pas, répond le WWF. Nous savons que les plastiques causent des dommages irréparables aux espèces sauvages, mais les scientifiques ne font que commencer à se pencher sur leurs effets sur la santé humaine. Pouvons-nous dire, catégoriquement, que cela a des répercussions sur notre santé ? Non. Ça veut dire qu’on peut dormir tranquille ? Absolument pas. »

- Source : WWF.





Lire aussi : Je tente la vie sans plastique


2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Blocage de BlackRock : deux activistes encourent de la prison ferme
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

THEMATIQUE    Santé
2 juillet 2020
Au Kosovo, Serbes et Albanais luttent ensemble pour protéger leurs rivières
Reportage
2 juillet 2020
Municipales : pas de « vague verte », mais des gouttes d’eau sur des pierres brûlantes
Chronique
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Déchets



Sur les mêmes thèmes       Santé