Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique

Durée de lecture : 1 minute

12 juin 2019



Un individu moyen pourrait ingérer jusqu’à cinq grammes de plastique, chaque semaine, via les aliments et l’eau pollués qu’il consomme, soit l’équivalent d’une carte de crédit. C’est ce que nous apprend un rapport de WWF international publié mardi 12 juin.

Notre étude suggère que les gens pourraient consommer en moyenne plus de 100.000 micro-plastiques chaque année, soit 2.000 micro-pièces et particules chaque semaine. Cela représente environ 21 grammes par mois, un peu plus de 250 grammes par an. WWF

Un adulte ingère jusqu’à 52.000 micro-particules de plastique par an, auxquelles s’ajoutent 90.000 supplémentaires s’il boit uniquement de l’eau en bouteille (et 4.000 s’il se contente de l’eau du robinet). Et si l’on prend en compte la pollution de l’air, et donc l’inhalation, ce chiffre passe à 121.000. Parmi les autres produits de consommation analysés, les fruits de mer, la bière et le sel contiennent le plus fort taux.

Huit millions de tonnes de plastique finissent dans l’océan chaque année. Ils se décomposent en petits morceaux appelés microplastiques, assez petits pour entrer dans notre chaîne alimentaire, avec d’autres types de microplastiques comme ceux qui sont libérés lorsque nous lavons nos vêtements.

Est-ce dangereux docteur ? « La vérité, c’est qu’on ne sait pas, répond le WWF. Nous savons que les plastiques causent des dommages irréparables aux espèces sauvages, mais les scientifiques ne font que commencer à se pencher sur leurs effets sur la santé humaine. Pouvons-nous dire, catégoriquement, que cela a des répercussions sur notre santé ? Non. Ça veut dire qu’on peut dormir tranquille ? Absolument pas. »

- Source : WWF.





Lire aussi : Je tente la vie sans plastique


16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

THEMATIQUE    Santé
15 janvier 2021
Grippe aviaire : des couacs dans la gestion par l’État inquiètent les éleveurs
Reportages
15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Déchets



Sur les mêmes thèmes       Santé