Cinq activistes en garde à vue pour avoir décroché un portrait de Macron

Durée de lecture : 1 minute

12 mars 2019

Cinq activistes de l’association Action non violente-Cop21 sont en garde à vue depuis ce mardi 12 mars au matin à l’hôtel de police du IVe arrondissement de Paris. Ils étaient convoqués à la suite de leur participation à une action de désobéissance civile, qui consistait à décrocher et réquisitionner le portrait d’Emmanuel Macron de la mairie. Reporterre vous avait relaté cette action symbolique visant à dénoncer « l’inaction du gouvernement en matière climatique ».

Depuis le 21 février, 20 opérations de réquisition de portraits officiels d’Emmanuel Macron ont eu lieu en France. Ces actions de désobéissance civile ont donné lieu à 14 gardes à vues. Par ailleurs, « cinq perquisitions ont également eu lieu, et deux activistes sont poursuivis en justice : Fanny Delahalle et Pierre Goinvic sont convoqués au tribunal de grande instance le 2 septembre à Lyon », nous informe également ANV-Cop21.

« Alors que trois ministres ont dénoncé nos actions (...), ces manœuvres d’intimidation et de répression ne font que renforcer notre détermination à poursuivre nos actions. Ils continuent à défendre leurs symboles ? Nous nous battons pour la vie. Face à l’urgence climatique et sociale, nous ne pouvons pas rester les bras croisés à regarder le gouvernement agir à contre-courant de l’Histoire. Nous sommes bien résolus à tout mettre en œuvre pour faire respecter les objectifs de l’accord de Paris » déclare Pauline Boyer d’ANV-COP21.



Lire aussi : Des militants du climat retirent d’une mairie de Paris le portrait de M. Macron


19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
19 septembre 2019
En France, une sécheresse qui n’en finit pas
Info


Sur les mêmes thèmes       Climat