Comment se convertir au bio ? En video, les pistes pour réussir

Durée de lecture : 1 minute

29 mars 2017 / Entretien avec Agathe Vassy

De plus en plus d’agriculteurs se convertissent au bio. Mais comment s’adapter et réussir ? Voici quelques outils, alors que les dispositifs politiques d’accompagnement restent insuffisants.

La France connait une explosion du nombre d’agriculteurs se convertisssant à l’agriculture biologique. Elle est tirée par une forte demande des consommateurs et par les difficultés que rencontrent les filières traditionnelles.

Se convertir n’est pas simple, il faut s’y préparer et se faire accompagner. Comment faire ? Voici les pistes pour réussir, expliquées par Agathe Vassy. Elle est chargée de mission réglementation auprès de la Fédération régionale de l’agriculture biologique (Frab) d’Auvergne–Rhône-Alpes. Cette structure accompagne notamment les agriculteurs sur le chemin de la conversion au bio.

VOIR LA VIDEO

Reporterre - Agathe Vassy from Reporterre on Vimeo.

  • Propos recueillis par Hervé Kempf, réalisation par plumeStudios

Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : Biolait, la coopérative des paysans qui échappe à la crise

Photo :
. champ de blé. Unsplash (Arkadiusz Zet/CC0)

Réalisation : Reporterre

et plumeStudios,

en partenariat avec le salon Primevère

THEMATIQUE    Agriculture
14 septembre 2019
Véganes et paysans (presque) unis contre l’élevage industriel
Enquête
14 septembre 2019
Algues vertes en Bretagne : 4 points pour comprendre le problème
Info
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Agriculture