Convention pour le climat : LREM soumet aux citoyens dix propositions

Durée de lecture : 2 minutes

5 février 2020

Le parti présidentiel La République en marche (LREM) a soumis aux participants de la convention citoyenne pour le climat un document avec « dix pistes » jugées parmi « les plus ambitieuses » pour « inspirer » les travaux en cours des citoyens. Dans des propos liminaires, le parti au pouvoir rappelle « les nombreuses actions engagées depuis 2017 » tout en soulignant qu’il est « indispensable d’aller plus loin » : « Il nous faut dépasser la méfiance et la désinformation qui paralysent une partie du pays et freinent nos progrès collectifs », estiment les représentants de la majorité présidentielle.

Dans leur document, ils invitent à « transformer notre système » avec une série de mesures comme : « l’indexation des loyers sur le bilan énergétique du logement », « la publication d’ un index environnemental des entreprises » et «  l’exemplarité de l’État » : « L’État ne doit utiliser que des véhicules propres, diminuer ses déchets et sa consommation d’énergie », écrivent-ils.

Alors même que la loi économie circulaire a fixé à 2040, la fin des plastiques à usage unique, la même majorité appelle les citoyens de la convention à interdire « les plastiques non recyclables avant 2025 et à déployer la consigne ». Ils reviennent également sur les amendements rejetés par le gouvernement lors du débat parlementaire et pensent qu’il faudrait « interdire la publicité des véhicules les plus polluants, en particulier les SUV ». « Pour changer de système », LREM souhaite également développer les « alternatives aux chauffages de terrasse ».

Enfin, le parti présidentiel veut « aider les Français dans leurs actions individuelles », en les informant mieux sur « l’empreinte carbone des produits et des aliments » et « en prévoyant des enseignements tout au long de la scolarité sur les enjeux climatiques et l’alimentation du quotidien ».

« Les jeunes générations portent l’action écologique : ne laissons pas aux réseaux sociaux l’exclusivité de l’information », disent-ils avant de proposer que « chaque enfant plante un arbre par an » et que les pollueurs soient condamnés à des « travaux d’intérêt général ».



Lire aussi : « La convention citoyenne pour le climat est profondément monarchique »


14 février 2020
Critiqué, Carrefour retire ses assiettes en plastique faussement « réutilisables »
Lire sur reporterre.net
13 février 2020
Le Parlement européen valide un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Le quatrième Conseil de défense écologique se contente de mesurettes
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Des militants de Sea Shepherd France mis en garde à vue
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Pesticides : des fraudes dénoncées dans un laboratoire qui évalue leur toxicité
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Compteurs Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Après Lubrizol, les contrôles des sites Seveso vont être renforcés
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le groupe financier BlackRock a été envahi par des activistes écologistes
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
18,3 °C en Antarctique, un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le Conseil d’Etat ferme la porte aux « nouveaux OGM »
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, poussée vers la sortie
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Bolsonaro veut ouvrir l’Amazonie à l’exploitation minière et aux barrages
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
En Corse, un incendie ravage 1.100 hectares
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
Convention pour le climat : LREM soumet aux citoyens dix propositions
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
La Cour des comptes juge sévèrement l’action de l’État sur les pesticides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Politique
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
15 février 2020
En Finlande, l’hiver est si chaud que les oiseaux ne migrent plus
Reportage
13 février 2020
Macron, le bouffon de l’écologie
Édito


Sur les mêmes thèmes       Climat Politique