Convention pour le climat : LREM soumet aux citoyens dix propositions

Durée de lecture : 2 minutes

5 février 2020



Le parti présidentiel La République en marche (LREM) a soumis aux participants de la convention citoyenne pour le climat un document avec « dix pistes » jugées parmi « les plus ambitieuses » pour « inspirer » les travaux en cours des citoyens. Dans des propos liminaires, le parti au pouvoir rappelle « les nombreuses actions engagées depuis 2017 » tout en soulignant qu’il est « indispensable d’aller plus loin » : « Il nous faut dépasser la méfiance et la désinformation qui paralysent une partie du pays et freinent nos progrès collectifs », estiment les représentants de la majorité présidentielle.

Dans leur document, ils invitent à « transformer notre système » avec une série de mesures comme : « l’indexation des loyers sur le bilan énergétique du logement », « la publication d’ un index environnemental des entreprises » et «  l’exemplarité de l’État » : « L’État ne doit utiliser que des véhicules propres, diminuer ses déchets et sa consommation d’énergie », écrivent-ils.

Alors même que la loi économie circulaire a fixé à 2040, la fin des plastiques à usage unique, la même majorité appelle les citoyens de la convention à interdire « les plastiques non recyclables avant 2025 et à déployer la consigne ». Ils reviennent également sur les amendements rejetés par le gouvernement lors du débat parlementaire et pensent qu’il faudrait « interdire la publicité des véhicules les plus polluants, en particulier les SUV ». « Pour changer de système », LREM souhaite également développer les « alternatives aux chauffages de terrasse ».

Enfin, le parti présidentiel veut « aider les Français dans leurs actions individuelles », en les informant mieux sur « l’empreinte carbone des produits et des aliments » et « en prévoyant des enseignements tout au long de la scolarité sur les enjeux climatiques et l’alimentation du quotidien ».

« Les jeunes générations portent l’action écologique : ne laissons pas aux réseaux sociaux l’exclusivité de l’information », disent-ils avant de proposer que « chaque enfant plante un arbre par an » et que les pollueurs soient condamnés à des « travaux d’intérêt général ».





Lire aussi : « La convention citoyenne pour le climat est profondément monarchique »


2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois fermes en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Politique
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
20 juin 2020
Pendant le confinement, le braconnage de tortues a explosé à Mayotte... et continue
Reportage
1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Climat Politique