Corruption : les activités d’Orano (ex-Areva) en Mongolie visées par une enquête judiciaire à Paris

Durée de lecture : 1 minute

21 décembre 2018

Le parquet national financier enquête sur des soupçons de corruption autour des activités minières du groupe nucléaire français Orano (ex-Areva) en Mongolie, a appris l’AFP mercredi 19 décembre de sources proches du dossier. Ces soupçons « de corruption d’agent public étranger » impliquent notamment un des prestataires d’Orano, la société de conseil Eurotradia International, qui a joué un rôle clé pour lui obtenir en 2013 l’exploitation de gisements d’uranium dans le désert de Gobi.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre d’une campagne anticorruption en Mongolie où, dans un autre dossier, deux anciens Premiers ministres ont été incarcérés en avril pour des accords controversés avec le géant minier anglo-australien Rio Tinto. Selon la lettre d’information spécialisée Intelligence Online (IOL), « l’homme d’affaires Tim Riedinger, partenaire d’Eurotradia International, a été perquisitionné le mois dernier par le parquet national financier » dans le cadre de cette enquête préliminaire. « Nous avons décidé de mettre fin à nos contrats avec Eurotradia », a fait savoir mercredi un porte-parole d’Orano. « Nous n’avions rien noté d’anormal et nous nous tenons désormais à la disposition de la justice », a-t-il ajouté, affirmant que « Eurotradia n’avait pas notre accord pour recourir à des intermédiaires mongols ».

En octobre 2013, sous la présidence de Luc Oursel, Areva avait conclu un partenariat stratégique pour exploiter deux gisements d’uranium dans le désert de Gobi avec le mongol Mon-Atom et le japonais Mitsubishi. L’accord couronnait plus de dix ans de prospection du groupe français en Mongolie mais il était resté incertain jusqu’au dernier moment. Le projet avait suscité de fortes oppositions environnementales dans cet immense pays de trois millions d’habitants, dont le sous-sol est riche en minerais.



Photo : Carte du désert de Gobi. Wikipédia, par Christophe Cagé — Travail personnel, CC BY-SA 3.0



17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

17 octobre 2019
Crues au nord, assèchement au sud : la crise climatique dérègle déjà nos rivières
Info
17 octobre 2019
EN VIDÉO – Le 115 du particulier, une communauté autogérée d’anciens SDF
Alternative
16 octobre 2019
L’accès à l’eau, enjeu de la guerre turque en Syrie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire