Corruption : les activités d’Orano (ex-Areva) en Mongolie visées par une enquête judiciaire à Paris

Durée de lecture : 1 minute

21 décembre 2018

Le parquet national financier enquête sur des soupçons de corruption autour des activités minières du groupe nucléaire français Orano (ex-Areva) en Mongolie, a appris l’AFP mercredi 19 décembre de sources proches du dossier. Ces soupçons « de corruption d’agent public étranger » impliquent notamment un des prestataires d’Orano, la société de conseil Eurotradia International, qui a joué un rôle clé pour lui obtenir en 2013 l’exploitation de gisements d’uranium dans le désert de Gobi.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre d’une campagne anticorruption en Mongolie où, dans un autre dossier, deux anciens Premiers ministres ont été incarcérés en avril pour des accords controversés avec le géant minier anglo-australien Rio Tinto. Selon la lettre d’information spécialisée Intelligence Online (IOL), « l’homme d’affaires Tim Riedinger, partenaire d’Eurotradia International, a été perquisitionné le mois dernier par le parquet national financier » dans le cadre de cette enquête préliminaire. « Nous avons décidé de mettre fin à nos contrats avec Eurotradia », a fait savoir mercredi un porte-parole d’Orano. « Nous n’avions rien noté d’anormal et nous nous tenons désormais à la disposition de la justice », a-t-il ajouté, affirmant que « Eurotradia n’avait pas notre accord pour recourir à des intermédiaires mongols ».

En octobre 2013, sous la présidence de Luc Oursel, Areva avait conclu un partenariat stratégique pour exploiter deux gisements d’uranium dans le désert de Gobi avec le mongol Mon-Atom et le japonais Mitsubishi. L’accord couronnait plus de dix ans de prospection du groupe français en Mongolie mais il était resté incertain jusqu’au dernier moment. Le projet avait suscité de fortes oppositions environnementales dans cet immense pays de trois millions d’habitants, dont le sous-sol est riche en minerais.



Photo : Carte du désert de Gobi. Wikipédia, par Christophe Cagé — Travail personnel, CC BY-SA 3.0



21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les associations écologistes dénoncent des « actions violentes » de la FNSEA
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

21 février 2020
Les alliances discutables d’Europe Écologie-Les Verts aux municipales
Tribune
21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info
20 février 2020
Pour soutenir la pêche locale, vive la vente directe
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire