Décharge illégale sur le chantier de l’EPR à Flamanville

10 juillet 2017



Des déchets datant de la construction des deux réacteurs de Flamanville en fonctionnement depuis plus de 30 ans, ont été retrouvés sur le chantier de l’EPR, alors qu’ils auraient dû être évacués de longue date, a appris l’AFP lundi 10 juillet auprès du gendarme du nucléaire.

« Sur tout chantier, le principe est l’évacuation des déchets. Il y a donc eu gestion inappropriée », a fait savoir à l’AFP Hélène Héron, chef de l’antenne normande de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), basée à Caen, confirmant une information du quotidien Le Parisien. EDF a signalé cette décharge de déchets conventionnels et donc non radioactifs en mai 2016 à l’ASN et « un volume conséquent de ces déchets (plastiques, métalliques, bois), a déjà été évacuée. Reste à savoir quel volume doit encore être évacué et sur quel calendrier », a ajouté Mme Héron.

Car « des effouillements menés depuis la découverte des déchets ont montré que le volume à extraire est notablement supérieur aux estimations de départ », écrit le gendarme du nucléaire dans un courrier du 23 juin, rédigé après une inspection le 2 juin et consultable sur le site internet de l’ASN. EDF a jusqu’au 23 juillet pour présenter à l’ASN « un bilan du volume et des natures de déchets déjà excavés et envoyé en filière de traitement », « une évaluation fiable du volume des déchets restant à retirer », et un « programme de réhabilitation des terrains concernés dans des délais compatibles avec » le code l’environnement.

Invitée à chiffrer ce volume, Mme Héron a renvoyé la question vers EDF. Interrogé par l’AFP, l’industriel n’a pas souhaité donner de chiffres. « Nous donnerons le chiffre final du volume à l’ASN », a indiqué le service de presse du chantier de l’EPR.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


21 septembre 2017
Nicolas Hulot prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures de Total au large de la Guyane
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Agriculture bio : l’État se désengage des aides au maintien
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2017
Perquisition par les gendarmes en cours à Bure
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le gouvernement refuse d’empêcher l’exploration minière en Bretagne
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le parti de Macron est « le parti de la régression », selon Attac
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Hulot annonce quatre mesures pour le climat
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
La justice absout les délinquants de l’amiante
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Pertubateurs endocriniens : l’effet coktail peut rendre les molécules 10 à 1000 fois plus puissantes
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Les entreprises dépensent moins pour la protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
L’empreinte environnementale des smartphones s’alourdit
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous « surveillance renforcée »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2017
Vivre en Chine coûte trois ans et demi d’espérance de vie
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2017
Cédric Herrou, de l’association Roya citoyenne, à nouveau en garde à vue
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

21 septembre 2017
Renault toujours champion européen de la pollution et de la triche
Info
20 septembre 2017
Le combat des ouvriers verriers de Givors, décimés par les cancers professionnels
Enquête
21 septembre 2017
Bure : « En Meuse, nous vivons sous occupation militaire »
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire