Des ONG demandent un fonds d’urgence pour le vélo de 500 millions d’euros

Durée de lecture : 2 minutes

27 avril 2020



« Afin d’anticiper et de prévenir un usage massif de la voiture individuelle à l’heure du déconfinement », le réseau Action Climat a demandé au gouvernement de débloquer un fonds d’urgence pour le vélo de 500 millions d’euros. « Ce fonds d’urgence est indispensable pour accompagner les collectivités et assurer le déploiement de pistes cyclables temporaires sur l’ensemble du territoire », a précisé le réseau sur son site, ainsi que pour « rendre la solution vélo accessible au plus grand nombre en soutenant l’achat et la réparation de vélo ».

Reporterre a raconté comment les collectivités locales — et les collectifs de cyclistes — se préparaient déjà à ce déconfinement.

Le réseau Action Climat craint qu’au sortir du confinement, les usagers ne privilégient la voiture individuelle aux transports en commun : « Ce report doit être évité, a insisté le RAC, car le trafic routier est l’un des premiers secteurs émetteurs de polluants atmosphériques (notamment pour le NOx). Les effets désastreux de la pollution atmosphérique sur la santé ne sont plus à démontrer et plusieurs études semblent indiquer un lien entre pollution de l’air et mortalité au Covid-19 ».

Au-delà des aménagements temporaires de pistes cyclables, le RAC a mis en avant d’autres investissements nécessaires pour développer la pratique du vélo : généralisation de l’aide à l’achat VAE (vélo à assistance électrique), instauration d’un chèque réparation, systématisation du forfait mobilités durables, augmentation de l’offre de stationnement, apprentissage accéléré de la mobilité à vélo à l’école, organisation de bourses aux vélos et soutien aux activités des associations, etc.





Lire aussi : Le vélo, petite reine du déconfinement


27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports Covid-19

THEMATIQUE    Quotidien
26 octobre 2020
Interdire l’école à la maison, « un pas de plus vers la normalisation de la société »
Enquête
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Transports Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Quotidien