Des collégiens rappent pour l’écologie

Durée de lecture : 1 minute

29 avril 2020



À l’aide du rappeur parisien Empo, les élèves de 5e du collège Collines-Durance de Mallemort (Bouches-du-Rhône) ont composé un morceau appelant jeunes et vieux à mieux respecter l’environnement.

Dans ma rue, un stylo,
Deux bouteilles, trois canettes,
Des cartons, des chaussettes
Et mille et un mégots »

Ainsi commence « Il était la Terre », un rap écolo écrit et interprété par 26 élèves de 5e du collège Collines-Durance de Mallemort (Bouches-du-Rhône). Soit près de cinq minutes d’engagement, à la fois prise de conscience et message d’espoir, portées haut par des ados et donnant à entendre avec une fraîcheur nouvelle ce qui devrait nous préoccuper tous, aujourd’hui, avec la même urgence : la disparition vertigineuse des ressources.

Le projet, mené sous l’égide du rappeur parisien Empo, a été impulsé par le collectif alleinsois de défense de l’environnement (Cade) et le professeur de français Roland Conti, par ailleurs président de la salle de concert Portail Coucou, à Salon-de-Provence. Objectif : instaurer la réflexion sur les enjeux environnementaux auprès des plus jeunes, de façon créative, par le biais de l’écriture et de la transdisciplinarité, en convoquant les autres langues étudiées et en joignant le geste à la parole, puisque tous les élèves de 5e du collège se sont mobilisés pour nettoyer Mallemort de ses déchets.

Les élèves et Empo pendant l’enregistrement © Léora Blabi

Il était la Terre, planète bleue,
La banquise fond peu à peu.
Adieu forêts, adieu nature,
Adieu glaciers, adieu futur »

À l’écoute du morceau, l’émotion est là et le refrain, entêtant, invite à l’action. Mais alors que la réalisation d’un clip et la présentation de la chanson sur la scène du Portail Coucou devaient couronner ce projet, l’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement sont venues compromettre leur concrétisation.





Lire aussi : A Marseille, les jeunes des cités rappent pour le climat
THEMATIQUE    Culture et idées Pédagogie Éducation
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
26 octobre 2020
Islamo-gauchisme et capitalo-fascisme
Édito
27 octobre 2020
Des marins-pêcheurs troquent le chalut pour des bouteilles de plongée
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Culture et idées Pédagogie Éducation