Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF

Durée de lecture : 2 minutes

23 janvier 2020



Reporterre a révélé jeudi 23 janvier comment le gouvernement prévoyait de présenter courant février un projet de loi d’habilitation pour légiférer par ordonnance sur la Fonction publique. Dans ce cadre, des modifications législatives sont prévues spécifiquement pour l’Office national des forêts (ONF). Elles ouvrent la voix à une contractualisation massive au sein de l’établissement : les fonctionnaires assermentés pourront être remplacés par des salariés de droit privé, y compris pour les missions de protection et de police.

La commission d’enquête citoyenne « forêt bien commun », qui comprend des syndicalistes de l’ONF, des associations écologistes et des parlementaires — dont Mathilde Panot (France insoumise) et Delphine Batho (Génération écologie) — ont écrit un communiqué de presse pour dénoncer cette « nouvelle étape vers la privatisation de la gestion des forêts publiques ».

Selon eux, « le gouvernement sacrifie les forêts publiques et l’intérêt général [...] Alors que les enjeux forestiers liés au changement climatique, à la biodiversité, à la fonction sociale des forêts, à la protection des eaux et à la filière sont colossaux, le gouvernement montre une fois encore son inconséquence quand il s’agit de préserver le service public forestier ».

La commission présentera dans les prochains mois une proposition de loi à l’Assemblée nationale et proposera un contre-modèle au système actuel de gestion forestière. « Celui-ci intégrera la nécessité d’un service public forestier fort, à travers la création d’un secrétariat d’État à la forêt placé sous l’égide du ministère de l’Écologie, d’un financement à coût complet de l’ONF par l’État ainsi que d’une meilleure prise en compte des conditions de travail des ouvriers forestiers et bûcherons », écrivent-ils dans leur communiqué.

  • Photo : Bas-Rhin : Flickr (Pernmith/CC BY 2.0)




Lire aussi : Le gouvernement accélère la privatisation de l’Office national des forêts


13 juillet 2020
Une partie du plastique européen est rejeté dans les océans en Asie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
La production de pétrole de schiste a atteint son pic aux Etats-Unis
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
Aux États-Unis, victoire des Sioux contre un oléoduc géant
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique Nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts

11 juillet 2020
Pièges à lapin, plantes comestibles et purificateurs d’eau : j’ai suivi un stage survivaliste
Reportage
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Forêts