Des pingouins à l’assaut d’Intermarché contre la pêche en eau profonde

Durée de lecture : 1 minute

8 décembre 2013 / Nouvelle école écologiste



Une video montre que l’on peut agir facilement, avec de l’humour, contre le chalutage en eau profonde. Mardi, un vote important doit avoir lieu au Parlement européen sur cette question.


La pétition contre le chalutage en eau profonde de l’association Bloom a déjà recueilli plus de 700.000 signatures. La Nouvelle Ecole Ecologiste a souhaité appuyer cette incroyable mobilisation à sa manière, en défiant les Mousquetaires sur leur terrain.

Ce chalutage et ces grands filets dérivants sont responsables de la. destruction massive de la faune sous-marine, le tout pour rejeter 97% des poissons à la mer (morts) et pour toucher des subventions européennes. Le groupe Intermarché possède six des onze chalutiers grands fonds.

Mardi 10 décembre, le Parlement Européen a l’occasion de changer les règles pour mettre fin à cette pêche aberrante et favoriser une pêche à la fois plus respectueuse de l’environnement et plus créatrice d’emplois (jusqu’à dix fois plus de marins pour la pêche à la palangre par exemple).

La France bloque cette avancée, et Intermarché exerce un lobby féroce.

La Nouvelle Ecole Ecologiste invite tous les consommateurs à refuser le chalutage en eau profonde et à interpeller à leur manière (déguisés ou pas !) la direction du magasin intermarché en bas de chez eux).

Liste des magasins ici

Vidéo de l’action : https://www.youtube.com/watch?v=xy8GtSWJgPU





Source : Nouvelle école écologiste.

Lire aussi : La flotte de pêche d’Intermarché sous perfusion des aides publiques.

DOSSIER    Pêche

25 novembre 2020
Crime ou délit ? L’écocide divise les juristes de l’environnement
Info
13 novembre 2020
Serres de tomates, une filière énergivore et très concentrée
Enquête
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Pêche