Des vacances désirables et sans avion, c’est possible !

Durée de lecture : 3 minutes

18 juillet 2020 / Résistance climatique



L’aviation civile est un moyen de transport incompatible avec l’enjeu climatique et avec la préservation de la vie sur Terre. Pourtant, la fin de l’avion ne signe en rien la fin du voyage. Le mouvement Résistance Climatique détaille les multiples possibilités de voyager sans prendre l’avion, en France et à l’étranger.

  • Présentation de la campagne par Résistance Climatique :

L’aviation civile est à la fois le mode de transport le plus inégalitaire et le plus émetteur de gaz à effet de serre par kilomètre parcouru et le moins nécessaire. Mais la fin de l’avion ne signe en rien la fin du voyage, des périples au long court, des rêves d’évasion, des rencontres entre peuples, des échanges lointains... Pensez-y, les territoires de cette planète ont tous été découverts sans avion. Il nous faut donc ré-inventer l’imaginaire du voyage, du déplacement et se réapproprier le temps et l’espace nécessaire à notre mobilité.

On a tou.te.s un jour rêvé de partir à l’autre bout du monde, à la découverte de paysages de rêves, après avoir parcouru une partie du globe en avion — des vacances exotiques, inoubliables — vraiment ? L’industrie du tourisme dépense beaucoup pour nous donner envie — de leur faire gagner de l’argent sur notre dos, et sur celui des pays visités.

Pourtant, il y a tellement de belles choses à découvrir partout, ici et là-bas. Parfois proche, beaucoup plus proche de chez nous qu’on ne l’imagine ! Ce qui crée le dépaysement, c’est de changer d’endroit, même à deux pas de chez soi. La France comme l’Europe regorgent de lieux extraordinaires. Toutes ces découvertes sont accessibles en transports bas carbone — que nous nous faisons un plaisir de détailler dans nos pages. Prenons conscience que le trajet fait partie du temps du voyage. Le plus important n’est-il pas le chemin ?

Le mouvement Résistance Climatique a décrit, sur son site internet, les multiples possibilités de voyager sans prendre l’avion, en France et à l’étranger. Classés par modes de transports doux et par destination (à vélo, à pied, sur l’eau, à dos d’âne, en train, à la ferme, en micro-aventure, en stages découvertes), vous partez à la rencontre d’acteurs du territoire pour préparer vos prochaines escapades.

Livres, blogs, guides, profils inspirants sur les réseaux sociaux, etc., sont référencés sur une page dédiée pour vous conseiller au mieux dans vos recherches ! Enfin, et parce que l’on sait qu’il est plus facile de se projeter en images, une galerie photos vous embarquera dans des endroits qui valent un joli coup d’œil, et ce, non loin de chez vous ! Belles découvertes !

  • Toutes les informations sont à retrouver ici.

Le mouvement Résistance Climatique travaille à rendre possibles les changements de société qui permettraient de maintenir le réchauffement climatique en deçà de +2 °C, sur la base des publications du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et du facteur 6 de la SNBC (Stratégie nationale bas carbone) française. L’objectif est concrètement de diviser par deux les émissions mondiales d’ici 2030 pour atteindre la neutralité en 2050.





Lire aussi : À pied, à vélo, en canoë… Voyager lentement pour se reconnecter au vivant

- Crédit photo : @fleurannelbn

THEMATIQUE    Quotidien
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Sur les mêmes thèmes       Quotidien