Dix familles attaquent l’Union européenne en justice

25 mai 2018

Les recours climatique se multiplient. Selon le Sabin Center for Climate Change Law, plus de 900 plaintes et recours liés à ce combat ont été lancés durant la dernière décennie. Ce jeudi 24 mai, c’est au tour de dix familles, européennes mais aussi africaine et du Pacifique, auxquelles se joint l’association suédoise des jeunes Sami, d’assigner en justice le Parlement et le Conseil devant le Tribunal de l’Union européenne.

Leur grief à l’encontre des institutions européennes ? L’inadéquation, par rapport à l’urgence climatique, de l’objectif climat de l’UE pour 2030, actuellement fixé à une baisse de 40 % des émissions de gaz à effet de serre. Un objectif jugé insuffisant pour protéger les droits fondamentaux liés à la vie, à la santé, au travail et à la propriété. « Il faudrait viser un objectif de -55 % de réduction des émissions par rapport à 1990 », indique Marie Toussaint, présidente de l’association Notre affaire à tous.

Concrètement, les requérantes réclament l’annulation de trois textes : la directive du 14 mars 2018 qui révise le système d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre de l’UE, ainsi que deux règlements à paraître sur le partage de l’effort de réduction entre les Etats membres et sur l’utilisation des sols. Les familles recherchent également la responsabilité non contractuelle de l’Union du fait que des dommages aux biens et à la santé, ainsi que des pertes de revenus, sont déjà imputables aux changements climatiques. Le Traité sur le fonctionnement de l’UE prévoit en effet qu’« en matière de responsabilité non contractuelle, l’Union doit réparer (…) les dommages causés par ses institutions ou par ses agents dans l’exercice de leurs fonctions ».




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : New York attaque cinq pétroliers en justice pour leur responsabilité dans le changement climatique


20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
19 octobre 2018
« Wine Calling », l’appel des vins nature
À découvrir
26 septembre 2018
GCO : au nom de « l’ordre public », le tribunal administratif autorise les travaux
Info
20 octobre 2018
L’agriculture urbaine pourrait nourrir 10 % des populations des villes
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat