Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefGrands projets inutiles

Dordogne : demie-victoire pour les opposants au contournement de Beynac

Les travaux de la déviation de Beynac seront-ils bientôt suspendus ? C’est en tout cas ce que demande la rapporteure publique du Conseil d’État. L’institution étudiait ce jeudi 20 décembre le dossier du contournement routier, qui fait débat depuis une trentaine d’années.

La rapporteure publique estime que l’État n’apporte pas de preuve suffisante de l’intérêt du projet, et recommande donc de suspendre l’autorisation préfectorale de travaux. L’avis du rapporteur public est suivi dans 80 % des cas. Le Conseil d’État devrait se prononcer d’ici la fin de l’année.

S’il suit l’avis de la rapporteure publique, il cassera l’ordonnance du tribunal administratif de Bordeaux et suspendra l’arrêté préfectoral du 29 janvier 2018 autorisant les travaux.

Le chantier sera donc immédiatement suspendu, en attendant que le tribunal administratif de Bordeaux statue sur cette autorisation.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende