Dunes et plages du littoral français de la Méditerranée sont de plus en plus abimés

Durée de lecture : 2 minutes

7 mai 2020



Les activités humaines mettent en péril la biodiversité exceptionnelle du littoral méditerranéen, selon une étude réalisé par le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l’Office français de la biodiversité et le Muséum national d’histoire naturelle. Sur les neuf écosystèmes qui constituent les cordons dunaires et les rivages sableux de la région, sept ont été évalués comme « en danger » ou « vulnérable ». Cela représente 26 % du littoral méditerranéen français.

Les principaux responsables de la dégradation de ces écosystèmes extrêmement riches sont l’artificialisation du littoral, qui s’intensifie depuis les années 1960, et la surfréquentation touristique. Les dunes blanches sont particulièrement en danger. « Nombre d’entre elles ont disparu au profit d’une urbanisation implantée directement en haut de plage, en particulier sur le littoral du Golfe du Lion », déplorent les auteurs de cette étude. Les dunes restantes sont en majorité accolées à des parkings, routes et autres zones urbaines qui freinent leur progression. « Le piétinement engendré par la fréquentation touristique en période estivale déstabilise également l’organisation des espèces animales et végétales de la dune et accélère l’évacuation du sable par le vent », regrettent les chercheurs.

L’érosion des plages et les passages fréquents d’engins de nettoyage, qui détruisent l’habitat des espèces végétales et animales locales, représentent une menace toute aussi significative pour le littoral méditerranéen. Seules les fruticées méditerranéennes, pour le moment évaluées comme « Préoccupation mineure » par l’UICN, semblent épargnées par les activités humaines. L’organisation de conservation note néanmoins que la situation de cet écosystème pourrait se détériorer dans les années à venir, notamment en raison de l’élévation du niveau de la mer et de la progression des espèces exotiques envahissantes.

- Source : Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature

- Photo : F. Bensettiti / Muséum national d’Histoire naturelle





Lire aussi : Des millions de microplastiques découverts au fond de la Méditerranée


1er octobre 2020
Le gouvernement a présenté son « budget vert » — enfin, verdi
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Une video de L214 dénonce les élevages de lapins
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
1er octobre 2020
M. Bezos, à quoi ça sert d’être chaque jour plus riche ?
Tribune
1er octobre 2020
Quand les chasseurs sont chassés : une journée avec des militants anti-chasse à courre
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans