EPR de Flamanville : un « travail signicatif » à effectuer avant le démarrage, selon l’ASN

Durée de lecture : 1 minute

23 février 2018

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a estimé vendredi 23 février qu’« un travail significatif reste à réaliser par EDF et Framatome » avant le démarrage du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, officiellement prévu par EDF fin 2018.

« Un travail significatif reste à réaliser par EDF et Framatome avant le chargement du combustible dans le réacteur pour justifier » notamment « la performance des systèmes de sûreté », écrit le gendarme du nucléaire dans une note d’information publiée vendredi sur son site internet. Cette note fait suite à l’audition le 7 février par l’ASN d’EDF, futur exploitant de cet EPR, et de Framatome, son fabricant.

Jeudi, le gendarme du nucléaire avait annoncé aux Pieux, près de Flamanville, une « anomalie notable » de soudures sur le circuit secondaire de l’EPR. EDF lui a déclaré un « écart significatif » sur ce sujet le 30 novembre. Entendu jeudi dans la soirée par des députés à l’Assemblée nationale, le président de l’ASN Pierre-Franck Chevet a estimé que le sujet des soudures était « sérieux ». « Je suis très très loin d’avoir une conclusion. Les objets n’ont pas été fabriqués suivant le niveau d’exigence qui était nécessaire à leur fonction de sûreté. On est au début d’un processus d’analyse », a-t-il ajouté.

Aux Pieux, EDF a dit tabler toujours sur un chargement du combustible pour un démarrage de l’EPR fin 2018 et une mise en service commerciale en 2019. Car l’entreprise s’est dite « confiante dans sa capacité à démontrer que ces soudures sont tout à fait aptes à répondre aux sollicitations qu’elles connaîtront ».



Lire aussi : L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire