Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Nucléaire

Edouard Philippe repousse à 2035 le cap des 50 % de nucléaire

Pour le Premier Ministre, l’objectif des 50 % de nucléaire dans le mix énergétique sera atteint « à l’horizon 2035 ». Alors que la loi de Transition énergétique, adoptée sous la présidence de François Hollande, fixait la date de 2025, déjà en novembre 2017 Nicolas Hulot, alors encore ministre, avait annoncé que le calendrier ne pourrait pas être tenu. Il espérait à la place atteindre cet objectif « quelque part dans les années 2030 », la date la plus proche de 2030 étant la meilleure.

Édouard Philippe resserre donc le calendrier. La date définitive sera actée dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie, qui devrait être connue fin octobre. Elle conditionnera le rythme des fermetures de centrales nucléaires. Notamment, il s’agit de savoir si uniquement la centrale de Fessenheim, ou d’autres, seront fermées durant le quinquennat d’Emmanuel Macron.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende