Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Mines et Gaz de schiste

En Australie, la compagnie minière Rio Tinto détruit une grotte sacrée connue depuis 46.000 ans

Pour agrandir une de ses mines de minerai de fer, la société minière Rio Tinto a fait sauter pendant le week-end du 23 mai, la grotte de Juukan Gorge dans les Hammersley Ranges, en Australie-Occidentale, à environ 60 km de Mount Tom Price. Sacrée pour les Autochtones, cette grotte est l’une des plus anciennes de la région ouest de Pilbara et le seul site d’Australie à montrer des signes de 46.000 ans d’occupation humaine continue pendant la dernière période glaciaire.

Un an après l’obtention de l’autorisation de la détruire, une fouille archéologique destinée à sauver tout ce qui pouvait être sauvé a montré que le site était plus de deux fois plus ancien que prévu et très riche en artefacts, y compris des objets sacrés. Le plus précieux était une tresse de cheveux humains vieille de 4.000 ans, provenant de plusieurs personnes différentes, dont les tests ADN ont révélé qu’ils étaient les ancêtres directs des Puutu Kunti Kurrama et Pinikura qui vivent tout près encore aujourd’hui, mais n’ont pas pu empêcher la destruction.

  • Photo : The Puutu Kunti Kurrama and Pinikura Aboriginal Corporation.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende