En Italie, 70.000 personnes ont manifesté contre le Lyon-Turin

Durée de lecture : 2 minutes

10 décembre 2018



Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi 8 décembre à Turin contre le projet de liaison ferroviaire avec Lyon, dénonçant un « gaspillage d’argent public » alors que l’Italie a besoin de fonds pour l’éducation et la santé, a constaté une journaliste de l’AFP. Les organisateurs ont fait état d’une « marée » de 70.000 personnes, « le plus grand rassemblement » de l’histoire du mouvement. Il n’a pas été possible d’obtenir une estimation des forces de l’ordre, qui n’en fournissent jamais en Italie.

Le projet Lyon-Turin, dont l’élément central est un tunnel de 57,5 km devant être construit dans les Alpes italiennes et françaises, est contesté depuis ses débuts, en particulier par des associations de défense de l’environnement.

Mais le message essentiel porté par les manifestants samedi était la dénonciation du « gaspillage d’argent public » et la revendication d’une autre société possible. Le coût du seul tunnel est estimé au bas mot à 8,6 milliards d’euros. « Il y a des choses plus importantes sur lesquelles investir comme les hôpitaux, les écoles, les routes », a déclaré à l’AFP Maurizio Alfero, 60 ans, en expliquant avoir récemment obtenu un rendez-vous médical pour septembre 2019 dans l’hôpital de sa ville, faute de place plus tôt. « Il suffirait déjà d’utiliser la ligne existante, qui est sous-exploitée », a-t-il ajouté.

Dans le cortège se trouvaient aussi une délégation de maires, des représentants d’organisations syndicales, du parti communiste, des anarchistes, du Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème), mais aussi des Gilets jaunes. Le 10 novembre, entre 30.000 et 40.000 partisans du projet avaient donné la voix dans cette même ville de Turin, la première manifestation d’ampleur des pro-LGV. Le gouvernement italien est lui-même divisé sur la question : la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini soutient le projet, tandis que le M5S y est hostile. Il a commandé une analyse coûts-bénéfices dont il attend les résultats avant de se prononcer.

  • Source : Le Figaro




Lire aussi : Lyon-Turin : une infographie pour tout savoir, en dates et en chiffres, de ce projet discuté

Photo : notav.info (Twitter)



18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Au Brésil, le Pantanal dévoré par les flammes
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Face à la 5G, « nous sommes tous des Amishs »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles Transports

17 septembre 2020
L’Office national des forêts demande l’aumône auprès de multinationales polluantes
Enquête
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info
17 septembre 2020
Le hold-up des planteurs d’arbres sur le plan de relance
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles Transports