En vidéo, un an d’occupation du bois Lejuc contre la poubelle nucléaire

Durée de lecture : 1 minute

23 juin 2017 / Sébastien Bonetti (Reporterre)



À cheval sur la Meuse et la Haute-Marne, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs entend construire un centre d’enfouissement des déchets radioactifs, dit Cigéo. Il y a un an, des militants antinucléaires investissaient un point stratégique de ce projet, le bois Lejuc. Reporterre raconte en video cette année d’occupation.

  • Bois Lejuc (Meuse), reportage

Le bois Lejuc, dans la commune meusienne de Mandre-en-Barrois, voisine de celle de Bure, est une zone stratégique du projet d’enfouissement des déchets de l’Andra. Au début de l’été 2016, des militants antinucléaires l’ont occupé, avant d’en être expulsés, puis d’y revenir au cours d’un été de grande mobilisation. Entre rebondissements juridiques et aléas policiers, les « hiboux de Bure » vivent toujours dans les arbres.

Dès le premier jour, les occupants ont construit des cabanes, des barricades et planté des potagers dans le but de s’installer durablement dans un lieu devenu depuis le point de ralliement du mouvement contre la « poubelle nucléaire ».

C’est une partie de cette année d’occupation que vous raconte Reporterre, alors que les « hiboux » du bois Lejuc célèbrent, jusqu’au 26 juin, leur premier anniversaire par un « goûter interminable » au cœur du bois (Infos ici).

VOIR LA VIDEO :





Lire aussi : Le tribunal de Nancy donne le feu vert à la cession du bois Lejuc à l’Andra

Source et vidéo : Sébastien Bonetti pour Reporterre

DOSSIER    Déchets nucléaires

23 février 2021
Malgré l’évacuation de la Zad de Gonesse, les militants veulent continuer le combat
Reportage
27 février 2021
En Aveyron, des amendes « sans contact » pleuvent sur les militants
Info
20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires





Du même auteur       Sébastien Bonetti (Reporterre)