Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

En bref — Pollutions

Face à la pollution de l’air, des parents d’élèves de Lyon saisissent la justice

Des parents d’élèves de l’école Michel Servet, à Lyon, ont lancé ce lundi 9 mars une action en justice contre la mairie de Lyon, la métropole et l’État. Ils sont assistés dans cette démarche de Greenpeace France.

Cette action a été lancée car l’école est située tout près du tunnel de la Croix Rousse. « Malgré une mobilisation datant de plusieurs années, la mairie, la Métropole et l’État n’ont pris aucune mesure ambitieuse et satisfaisante, laissant l’école dans une situation accablante », observe l’association Alternatiba/ANV Rhône dans un communiqué.

« Jusqu’à quand va-t-on laisser la pollution et la voiture l’emporter sur l’intérêt général ? »

« Notre école symbolise particulièrement le manque de courage des responsables politiques à Lyon concernant la sortie du tout-voiture, explique Renaud Pierre, parent d’élève à Servet. Alors que l’urgence devrait être de mettre en place de vraies solutions, par exemple en réaffectant le tunnel de la Croix Rousse aux transports en commun et aux mobilités partagées, les autorités ont condamné la cour de récré la plus proche du tunnel, et certains candidats aux municipales menacent même de la fermer ou la déménager. Jusqu’à quand va-t-on laisser la pollution et la voiture l’emporter sur l’intérêt général et, particulièrement, sur le bien-vivre des enfants ? »

La première étape de la procédure a été lancée : des lettres ont été envoyées à la mairie de Lyon, à la Métropole du Grand Lyon et à la préfecture pour leur demander d’agir. Sans action ou réponse satisfaisante, une requête sera alors lancé devant le tribunal administratif.

Une seconde procédure a été lancée par l’organisation Alternatiba/ANV Rhône contre la préfecture et la Métropole de Lyon sur les relevés de pollution de l’air dans les cours d’écoles du Grand Lyon, dans le cadre du droit d’accès à l’information environnementale.

« Ces procédures interviennent dans un contexte où, sur le Grand Lyon, les normes de qualité de l’air ne sont pas respectées, faisant courir des risques sanitaires reconnus à ses habitant·es », souligne encore Alternatiba/ANV RhôneAlternatiba/ANV Rhône.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende