Selon Greenpeace, la PAC encourage la pollution agricole

Durée de lecture : 2 minutes

25 avril 2018

Mardi 24 avril, Greenpeace a publié une enquête intitulée « Politique agricole commune et élevage : comment le système en place encourage la pollution ».

Une équipe de journalistes européens a enquêté dans huit pays de l’Union européenne, afin de déterminer si les exploitations agricoles qui polluent le plus recevaient des subventions européennes de la PAC. « Malheureusement, la réponse est oui », écrit l’ONG dans un communiqué.

Concrètement, les journalistes ont croisé les données entre la liste des montants alloués aux bénéficiaires de la PAC, et la liste qui répertorie les émissions d’ammoniac par ferme (la seule pollution qui soit suivie à l’échelle des exploitations). Résultat : en France, le journaliste Mark Lee Hunter, qui a coordonné ce travail, a identifié 436 structures agricoles qui polluent et touchent des subventions publiques européennes : 421 exploitations porcines et avicoles et 15 entreprises agroalimentaires.

Les exploitations qui apparaissent dans ce classement sont toutes du même type : des fermes-usines qui produisent soit du porc soit de la volaille par milliers. Toutes les fermes du classement produisent ainsi, a minima, plus de 2.000 porcs ou 40.000 volailles, ce qui est bien au-delà des standards de la production française. Malgré un fonctionnement très libéral, ces structures touchent des montants colossaux d’argent public : les 20 premières ont ainsi touché plus de 115.000 euros annuels de subventions PAC en moyenne.

« Cette enquête est claire : la PAC rémunère des pollueurs, déclare Suzanne Dalle, chargée de campagne agriculture chez Greenpeace France. C’est l’ensemble du système de subventions qu’il faut revoir. » L’ONG souligne notamment que c’est l’ensemble du fonctionnement de la PAC avec son système de rétribution à l’hectare qui pousse à l’intensification et l’agrandissement des exploitations. Or, le seul moyen de réellement régler les pollutions environnementales liées à l’élevage, c’est de réduire le cheptel et de désintensifier l’élevage.

« On produit trop d’animaux. La PAC doit encourager à en produire moins et de meilleure qualité. L’accès aux aides doit absolument être soumis à des conditions, afin de stopper cette course à l’agrandissement et à l’intensification. Elles doivent en effet être conditionnées au nombre d’actifs et au nombre d’animaux par hectare pour permettre une réelle transition vers un modèle plus vertueux et écologique. »



Lire aussi : La politique agricole conduit dans le Nord à l’arrachage des haies et à la disparition du bocage


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Sur les mêmes thèmes       Agriculture