Habitants et élus bloquent les travaux du Charles-de-Gaulle express

Durée de lecture : 2 minutes

5 février 2019

Lundi 4 février dans la matinée, élus et riverains de Mitry-Mory (Seine-et-Marne) ont bloqué le chantier de la ligne du Charles-de-Gaulle Express, qui doit relier l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle à la gare de l’Est. Une cinquantaine de riverains mais aussi des élus ont bloqué l’accès, empêchant les camions d’arriver sur le site et empêchant les travaux.

Ils dénoncent le début des travaux alors que la concertation sur l’intérêt de cette ligne n’est pas terminée. La maire de Mitry-Mory, dans un communiqué, a expliqué que « Madame Élisabeth Borne, ministre des Transports, a confié à monsieur Michel Cadot, préfet de la région Île-de-France, l’organisation d’une concertation visant à déterminer l’opportunité de son maintien. Ce faisant, elle s’est engagée à ce que ce projet soit abandonné si démonstration était faite de son impact négatif sur les transports du quotidien, notamment sur les lignes B, K et P. Pourtant, avant même la fin de cette concertation, les travaux du CDG Express ont débuté à Mitry-Mory dès le lundi 28 janvier. »

Les élus écologistes d’Île-de-France demandent également, dans un communiqué en date du mardi 5 février, l’arrêt immédiat des travaux. « Ce projet est à contre-courant des besoins des transports du quotidien des millions de Francilien-nes qui attendent des améliorations concrètes de leurs conditions de vie et de transports qui ne cessent de se dégrader », rappelle Julien Bayou. « Toutes les études montrent que la construction et l’exploitation du CDG Express viendra perturber le faisceau nord des transports franciliens, l’un des plus empruntés de France et des moins robustes à ce jour. Pour rappel, le trafic du CDG Express représentera moins de 3% du trafic journalier du seul RER B ! »

  • Source : France 3 régions et groupe Alternative écologiste et sociale d’Île-de-France.
  • Photo : Facebook / Charlotte Blandiot-Faride



3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - En Guyane, l’orpaillage illégal s’intensifie pendant la pandémie
Reportage
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - Rendues vulnérables par un système de santé dégradé, les Outremer se préparent au pire
Info


Dans les mêmes dossiers       Transports