Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Grands projets inutiles

Hollande et Renzi relancent le Lyon-Turin

En marge du 33e sommet franco-italien, le président Hollande, et le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, ont signé mardi 8 mars à Venise un accord censé lever les derniers obstacles à la réalisation d’une ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin.

La signature de ce protocole additionnel de 8,4 milliards d’euros devrait permettre de lancer les travaux du futur tunnel transalpin long de 57 km, dont l’accord initial remonte à 2001. Le projet se heurte toutefois à l’hostilité des écologistes des deux côtés de la frontière, qui le considèrent comme trop onéreux et nuisible à l’environnement. Des dizaines d’entre eux ont manifesté à Venise, tentant à bord de petits bateaux de s’approcher de la place Saint Marc avant d’être repoussés par les forces de sécurité italiennes.

Selon Daniel Ibanez, membre de l’opposition au projet Lyon-Turin, cette signature n’est d’ailleurs « qu’un effet d’annonce, puisque tout nouvel avenant au traité doit être ratifié par les deux assemblées nationales. Ils avaient utilisé le même habillage de communication lors du précédent sommet du 24 février 2015 et les travaux prévus pour septembre 2015 n’ont toujours pas commencé. »

-  Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende