Hulot et Travert veulent revoir l’autorisation du sulfoxaflor, pesticide tueur d’abeilles

21 octobre 2017

Dans un communiqué publié ce vendredi 20 octobre en fin d’après-midi, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, annoncent qu’ils « ont pris acte de la décision de l’Anses d’autoriser la mise sur le marché de deux produits phytopharmaceutiques (Closer et Transform) contenant du Sulfoxaflor. »

Ils réagissent à la révélation, hier jeudi 19 octobre, par l’Union nationale de l’apiculture française, que deux insecticides dangereux pour les abeilles avaient été autorisés en toute discrétion fin septembre. Le syndicat avait pourtant alerté les pouvoirs publics sur la dangerosité de leur substance active, le sulfoxaflor, pour les pollinisateurs. Les apiculteurs soulignent également que son mode d’action est le même que pour les néonicotinoïdes et devrait être classé comme tel, alors que la loi biodiversité les interdit en France d’ici 2020, comme Reporterre vous le racontait ce vendredi matin.

« L’Anses a prévu des conditions et précautions d’emploi visant à minimiser les risques pour les abeilles », rappellent de leur côté les ministres. « L’Anses venant toutefois de recevoir des données complémentaires relatives aux risques du Sulfoxaflor, les deux ministres, soucieux de l’état préoccupant des populations d’abeilles et autres pollinisateurs en France, ont demandé à l’Agence d’analyser de façon prioritaire ces nouvelles données afin qu’elle soit en capacité d’indiquer au gouvernement, dans les trois mois, si elles sont de nature à modifier les deux autorisations de mises sur le marché », poursuit le communiqué.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’autorisation de deux insecticides « tueurs d’abeilles » indigne les apiculteurs


26 mars 2019
Ian B., expert des violences policières, libéré après 24 h de garde à vue
Lire sur reporterre.net
26 mars 2019
Après la sécheresse, l’Iran durement touché par des inondations
Lire sur reporterre.net
26 mars 2019
La centrale au gaz de Landivisiau, projet devenu « décalé » pour Delphine Batho
Lire sur reporterre.net
26 mars 2019
Jeunes en grève pour le climat : 24 heures en garde à vue pour de la farine bio et un gilet jaune
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
A Lyon, un activiste anti-pub placé en garde à vue
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
L’ex EELV Pascal Canfin sera candidat du parti de M. Macron aux européennes
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
1 milliard de dollars dépensé en lobbying par les pétroliers contre la politique climatique
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
« Grande America » : deux oiseaux mazoutés retrouvés sur des plages basque et landaise
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
Les grandes banques ont financé les fossiles pour 1.900 milliards de dollars depuis 2015
Lire sur reporterre.net
23 mars 2019
L’Angleterre va ouvrir une nouvelle mine de charbon
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Total : 20.000 tonnes d’huile de palme arrivent à la raffinerie de La Mède
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Un leader indien assassiné au Costa-Rica
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Aux États-Unis, un juge arrête des centaines de projets de forage pétroliers et gaziers
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
À Paris, les trois activistes du climat et le youtubeur Vincent Verzat libérés après huit heures de garde à vue
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La cour d’appel de Nancy annule la condamnation de deux militants anti-Cigéo
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

21 mars 2019
« Scènes apocalyptiques » au Mozambique après le passage du cyclone Idai
Info
25 mars 2019
Depuis l’ouverture du parc éolien de Nozay, les vaches meurent et les humains sont malades
Enquête
25 mars 2019
Nous avons tout industrialisé, maintenant il faut écologiser
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides