Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefClimat

Inondations dramatiques au Chili et en Uruguay

Les fortes pluies qui se sont abattues dans les contreforts des Andes, au centre du Chili depuis le 15 avril, ont provoqué des glissements de terrain qui ont causé des ravages et fait déborder les rivières Maipo et Mapocho, laissant un mort, sept disparus et presque cinq millions de personnes sans eau potable, dans la capitale, Santiago, et dans le centre du pays. Il est tombé à Santiago environ cinq fois la quantité de pluie qu’il tombe en moyenne sur le pays pour tout le mois d’avril.

Codelco, le plus grand producteur de cuivre au monde, et Anglo American Plc ont fermé leurs mines de cuivre après ces fortes pluies du week-end.

Les pluies et les inondations touchent aussi l’Uruguay où une tornade s’est abattue ce même vendredi. À Montevideo, il est tombé 94 mm de pluie, soit l’équivalent d’un mois de précipitations, en douze heures. De violents orages et une tornade ont causé des dégâts considérables dans tout le pays, tuant sept personnes, dont quatre dans la ville de Dolores, à 250 km au nord-ouest de Montevideo.

L’an dernier déjà, des pluies torrentielles inhabituelles s’étaient abattues sur le nord du Chili, et notamment dans l’Atacama, la région la plus aride du monde.

-  Source (en anglais) : ABC et Aj Jazeera

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende